Des Tahitiens fanas et fadas de foot olympien au Vélodrome

Voir les commentaires
Des Tahitiens fanas et fadas de foot olympien au Vélodrome
PAPEETE, le 1er avril 2015. Le club des supporters tahitiens de l'Olympique de Marseille (Te Mana OM) a organisé un déplacement de Tahiti jusqu'à Marseille pour assister au match OM/PSG de dimanche prochain, ce sera le choc de la 31e journée de ligue 1. Au bout de ce match décisif, le titre de champion de France 2015 est en train de se profiler. Les Phocéens ne doivent pas perdre alors que les Parisiens gagneraient en avance sur leurs adversaires suiveurs en cas de victoire. Et parmi les 64 000 spectateurs de ce match au sommet au stade Vélodrome, il y aura une poignée de supporters phocéens, venus du bout du monde, depuis Tahiti.

C'est le journal 20 minutes qui s'est arrêté, ce mercredi sur la situation inédite vue de la France, d'une vingtaine de supporters de l'OM présents mardi à l'entraînement de l'équipe olympienne au centre de la Commanderie, en provenance de Tahiti. 24 heures de vol pour rejoindre Marseille et être présents pour le classico de la saison OM/PSG de ce dimanche. "Ça fait des années qu’on prépare ça. On voulait venir une fois il y a deux ans, mais avec le stade en travaux, il valait mieux attendre. On a monté un budget de 45.000 euros (5,35 millions de Fcfp) en faisant des tombolas, en organisant des bals pendant des mois" témoigne un des supporters dans le journal 20 Minutes. Presque la moitié des membres de l'association Te Mana OM ont fait le déplacement pour ce match d'anthologie qu'ils pourront suivre depuis la tribune Ganay dimanche soir. Pour l'occasion Te Mana OM déploiera une banderole signalant sa présence aux copains restés dans le Pacifique.

Parce qu'être supporter d'un club de Ligue 1 français depuis les rives du Pacifique relève quand même de l'exploit sportif. Suivre un match en direct pour vibrer en chœur avec son équipe préférée et avec l'ensemble des supporters réclame de l'organisation et/ou de la capacité à tenir éveillés durant quelques nuits blanches. Nicolas, le président du club de supporters Te Mana OM explique au journaliste de 20 minutes le parcours du combattant pour préserver le suspense quand son équipe joue. "On se lève le matin, on allume l’ordinateur et on a d’un coup les nouvelles de la journée passée. Quand l’OM joue en après-midi, on ne dort pas car ça fait du 2-3h du matin chez nous. Quand le match est à 21 h, ça fait 9-10h à Tahiti. Certains prennent le petit-déjeuner devant le match, d’autres sont déjà à l’apéro".

Pour lire l'article paru dans le journal 20 Minutes, CLIQUER ICI

Pour en savoir plus et contacter le club de supporters Te Mana OM, CLIQUER ICI







Tahiti-Infos, le site N°1 de l'information à Tahiti
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles