Deux Réunionnais, les jumeaux Rivière, ont porté le cercueil de Johnny Hallyday à St-Barth

Voir les commentaires
Deux Réunionnais, les jumeaux Rivière, ont porté le cercueil de Johnny (...)
Deux Réunionnais ont participé directement aux obsèques de Johnny Hallyday le 11 décembre dernier à Saint-Barthélémy. Patrick et Laurent Rivière, pompiers dans le civil, ont en effet transporté le cercueil de la star française lors de son ultime voyage.

Les jumeaux Rivière, nés à Saint-Denis mais qui ont passé leur enfance dans les hauteurs des Avirons, sont pompiers depuis plus de 10 ans dans la petite île antillaise. Sur place, les deux frères se sont rapidement acclimatés.

"Après une expérience dans l’hôtellerie-restauration à La Réunion, nous sommes arrivés à St Barth fin 2002 pour faire une saison et nous sommes tombés amoureux de cette île. Nous ne sommes plus repartis", explique Laurent.

Ayant vécu sur place le passage de l’ouragan Irma en septembre 2017, "une grosse tragédie pour l’île", Laurent et Patrick retiennent de cet épisode dramatique la solidarité mise en place par les habitants : "On ne s’attendait pas à un ouragan aussi puissant. Le lendemain du passage du cyclone, tout le monde a mis la main à la pâte. C'était très dur sans eau ni électricité, surtout pour les enfants mais on a eu beaucoup d’aide de l’extérieur et cela nous a remonté le moral. Nous avons vu une solidarité incroyable".

Après le passage du puissant ouragan, l’île de Saint-Barthélémy allait une nouvelle fois être sous les feux des projecteurs quelques mois plus tard, lors des obsèques de Johnny Hallyday. L’artiste séjournait régulièrement dans l’île et avait choisi peu avant son décès d’y être inhumé. Patrick et Laurent se sont retrouvés à porter le cercueil de la star française par un concours de circonstances.
Dans un premier temps, les deux frères pensaient "à une plaisanterie". "C’était son souhait et la famille a respecté son choix. Notre chef de centre a demandé aux pompiers qui souhaitaient le faire. Les six premiers qui ont répondu on été retenus dont mon frère et moi. On n'a pas eu vraiment le temps de prévenir notre famille : on a su la veille pour le lendemain qu’il allait se faire enterrer à St Barth", indique Laurent.

"Nous avons été très honorés : à Saint-Barth, beaucoup de personnes appréciaient Johnny, qui était quelqu’un de simple et discret. De plus, nous étions des admirateurs", termine Laurent.

www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles