Deux dépotoirs sauvages à Papenoo doivent fermer

Voir les commentaires
Deux dépotoirs sauvages à Papenoo doivent fermer
PAPEETE, le 04/11/2017 - Le ministère de l'environnement a pris un arrêté pour demander la fermeture "sans délai" à la commune de Hitiaa o te ra, des deux dépôts de déchets situés dans la vallée de la Papenoo, exploités sans autorisation. La municipalité a 30 jours pour appliquer cet arrêté, sans quoi des procédures judiciaires seront mises en place.

L'arrêté est paru vendredi dans le journal officiel.

Le ministère de l'environnement "ordonne" à la commune de Hitiaa o te ra de prendre un arrêté municipal pour la fermeture de deux dépôts de déchets, dans la vallée de la Papenoo. L'un concerne un dépotoir déchets verts situé sur un domaine public fluvial, et l'autre est un dépotoir encombrants situé sur un terrain de près de 10 000 m².

Par cet arrêté, le ministre de l'environnement laisse donc 30 jours à la commune pour mettre en œuvre les mesures nécessaires afin que ces dépôts ne soient plus exploités. "Par la mise en place de clôtures, la pose de barrières sur la route d'accès et la mise en place de panneaux d'interdiction de dépôt", indique l'arrêté.

Il est demandé également à la municipalité de "collecter et d'évacuer tous les déchets dangereux des deux dépotoirs dans les filières de traitement autorisées" et de "fournir un échéancier de travaux de réhabilitation du site qui devra être validé par la direction de l'environnement."

Dans le cas où ces demandes ne seront pas respectées, des poursuites pénales seront entreprises à l'encontre de la commune, et la direction de l'environnement procédera "d'office, aux frais de la commune, à l'exécution des travaux."

Contacté par notre rédaction, le directeur général des services de Hitiaa o te ra, Jean-Claude Apuarii affirme que des mesures ont été prises par la municipalité. Seuls les déchets encombrants poseraient problème. "Les déchets verts seront enfouis sur site, les déchets ménagers ont déjà été transférés à Paihoro. Par contre, les encombrants pourraient être transférés chez Turi à Hitiaa. Mais, nous ne pouvons pas prendre la décision de notre propre chef".

En effet, la commune de Hitiaa o te ra est liée au syndicat Fenua Mā, ce sera donc à celui-ci de passer une convention avec Turi pour faire évacuer les encombrants sur son terrain.

Concernant cette fois-ci l'installation d'une clôture, Jean-Claude Apuarii assure que "des cailloux y ont déjà été mis, mais des personnes les retirent." Installer une clôture représente un coût pour la commune. Et si les administrés n'honorent pas leurs redevances, la tâche ne sera pas facile pour la municipalité. D'ailleurs, une procédure de recouvrement est actuellement en cours avec la Tivaa, pour les mauvais payeurs.

Par contre, "des panneaux d'interdiction de dépôts seront bientôt installés", indique le directeur général des services de Hitiaa o te ra.



Tahiti-Infos, le site N°1 de l'information à Tahiti
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles