Entreprendre au féminin : "Vous pouvez le faire"

Voir les commentaires
Entreprendre au féminin : "Vous pouvez le faire"
INVITÉE DU JOURNAL – Rose Ali Ben Ali, directrice du groupe Ali Ben Ali en Nouvelle-Calédonie, est à Tahiti pour assister au Tahiti Women’s Forum, qui se tient ce mardi et mercredi à l’Intercontinental Tahiti. Pour la jeune femme à la tête de cinq entreprises, faire sa place dans un monde d’hommes "c’est pas facile, mais c’est possible". Inspirer les femmes de Polynésie pour qu’elles innovent et deviennent des leaders, c’est tout l’objectif du Tahiti Women’s Forum, qui se tient ce mardi et mercredi à l’Intercontinental Tahiti. L’événement rassemble des intervenantes du Pacifique, mais aussi de l’étranger autour de conférences, de tables rondes et d’ateliers. Et parmi elles, on retrouve Rose Ali Ben Ali, la directrice du groupe Ali Ben Ali en Nouvelle-Calédonie. Invitée sur notre plateau ce lundi, cette jeune femme à la tête de cinq entreprises gère plus de 20 personnes pour un chiffre d’affaires généré de 300 millions de Fcfp. Un bel exemple de réussite qu’elle dit devoir à "beaucoup de travail".
> Faire sa place dans un monde d'hommes, "pas facile" Après avoir fait une école de gestion et de commerce en Nouvelle-Calédonie, elle a commencé par travailler dans la communication chez Air France pendant un an."Ensuite, mon père qui a une société familiale dans l’environnement m’a appelé pour bosser avec lui, il y a plus de 11 ans de ça maintenant. J’y suis allée, et il y avait un vrai challenge en termes d’environnement et un gros projet de développement durable. Le projet a été inauguré en juillet, c’était beaucoup de travail, mais c’est possible."
Faire sa place dans un monde d’hommes,"c’est pas facile", avoue-t-elle."Mais si vous êtes passionnée, vous pouvez y arriver. Dans mon cas, c’était la passion pour mon pays, pour l’environnement et ma fille. Il était important pour moi de travailler pour le pays et je pense que c’est ce qui m’a fait arriver à mon but. C’est la passion."Après, il faut aussi"du courage, beaucoup de travail et surtout croire en soi, parce qu’on peut autant que les autres".

>>> Lire aussi :Tahiti Women's Forum : s'engager au féminin

En Polynésie, 43 % des entreprises sont créées par des femmes. En Nouvelle-Calédonie aussi,"beaucoup de femmes se lancent", confie Rose."On les voit moins, c’est sûr, mais c’est de plus en plus le cas. Après, pour les femmes, ce qui peut être un frein, c’est gérer la vie professionnelle et la vie privée. (…) Je ne vous cache pas que c’est un peu compliqué par rapport à un homme, parce qu’on est chef d’entreprise, maman, femme, et il faut vraiment allier le tout. Mais c’est possible. On peut faire tout en même temps, il suffit d’organisation et de travail."

Destiné d'abord aux femmes, le Tahiti Women’s Forum n’est toutefois pas féministe. Pour preuve, les hommes y sont également conviés."Il s’agit vraiment mettre en avant l’implication des femmes dans le Pacifique et ça peut intéresser aussi les hommes, parce que tous les hommes ont une femme, donc c’est important", lance-t-elle dans un sourire."On veut vraiment mettre en avant les femmes du Pacifique et via ce forum, ça permet également d’échanger, parce qu’on est chacune sur nos îles, mais on a toutes les mêmes problématiques au final. Et c’est super d’échanger pour donner envie et puis pour dire que c’est faisable. Vous pouvez le faire."
Rédaction Web
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles