Il tue sa compagne de 43 coups de couteau : Raymond Cano condamné à 18 ans de réclusion

Voir les commentaires
Il tue sa compagne de 43 coups de couteau : Raymond Cano condamné à 18 ans de (...)
Raymond Cano, 62 ans a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme, Arlette Cano, 69 ans. Alors que le corps de sa femme gisait sur son lit, comptant des marques de coups de poing, 39 coups de couteau et l’arme toujours plantée dans sa tête, Raymond Cano décrivait l’attaque de deux agresseurs. Il aurait été assommé et souffre de blessures superficielles.

Mais ses déclarations confuses, ses traces d’ADN sur le couteau, ses blessures auto-infligées et les objets du salon déplacés d'une façon qui ne ressemble pas à une lutte, indiquent qu’il s’agit plutôt d’un gros mensonge. Il maintient néanmoins sa version pendant plusieurs mois avant d’évoquer des réalisations qui lui viennent par "flashs". Il finit par avouer.

Mais cet "amnésique honnête" reconnaît avoir poignardé sa femme– "ça ne pouvait être que moi" - mais précise ne se rappeler de rien. Selon l’expert psychiatrique, il se rappelle parfaitement des faits, mais c’est trop difficile de se l’avouer. Raymond Cano affirme ne se souvenir que de la dispute, l’agressivité de sa femme, la menace au couteau, puis les insultes de son épouse qui refusait de l’aider à soigner leur petit-fils de 17 mois. Selon lui, il l’aurait ensuite suivi dans la chambre, le couteau à la main, "sans mauvaises intentions".

Mais il n’a fallu que 10 min à Arlette Cano pour mourir, tant l’acte était violent, affirme l’avocat général. Il rappelle le fléau que sont les violences conjugales et ajoute qu’il s’agit souvent de jalousies ou infidélités. "Mais dans ce cas-là, c’était juste une cocotte minute". Il requiert 25 ans de réclusion criminelle.

La défense appelle ainsi à ne pas faire de parallèle avec l’affaire d’Ingrid Gonfo, dans laquelle le concubin meurtrier a été condamné à 20 ans de prison. "C’est un autre dossier, il ne faut pas tout mélanger". Il évoque les détails d'un couple à problèmes mais qui avait néanmoins "une vie ensemble".
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles