Le parc automobile de la Polynésie fait jaser à Paris

Voir les commentaires
Le parc automobile de la Polynésie fait jaser à Paris

Le récent rapport édifiant de la chambre territoriale des comptes de Polynésie française sur le parc automobile public du Pays et de ses satellites n’est pas passé inaperçu dans la presse nationale. Plusieurs médias spécialisés, mais aussi Le Monde ou L’Opinion y consacrent articles et éditorial.

« Facétie polynésienne », c’est le titre du dernier billet de Une du quotidien L’Opinion du signé du journaliste et ancien directeur de la rédaction de France Soir et du Figaro, Michel Schifres. Ce qui vaut à la Polynésie cet égard « piquant » de l’éditorialiste ? Le récent rapport édifiant de la chambre territoriale des comptes de la Polynésie française sur son « Parc automobile ».

Et ce n’est pas une dépêche de l’Agence France Presse qui est à l’origine d’articles repris à l’identique par les médias nationaux. Non, quelques quotidiens parisiens ont eux-mêmes repris le rapport à leur compte tant les constats de la juridiction financière sont accablants. Ainsi, certains médias spécialisés comme Journal Auto ou L’automobile L’entreprise ont eu aussi écrit sur un rapport qui « épingle », pour l’un, et « étrille » pour l’autre, le parc automobile polynésien.

Même le journal Le Monde y est allé de son propre sujet sur « La pléthorique flotte automobile de l’administration polynésienne ». Le Monde qui conclut son article peu reluisant pour la Polynésie par la « réponse du président de la Polynésie française, Edouard Fritch (à) la chambre territoriale, pour le moins lacunaire : ‘Après avoir pris connaissance et analysé [le contenu du rapport], il ne nous a pas paru opportun de faire des remarques à son sujet.’ »

Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles