Médiathèque Cimendef : Huguette Bello et Ericka Bareigts répondent à la Région

Voir les commentaires
Médiathèque Cimendef : Huguette Bello et Ericka Bareigts répondent à la (...)
La visite des deux députées s'est passablement mal passée hier samedi matin. La Région affirme dans un communiqué que des actes de violence ont été commis à l'encontre d'un vigile. Les deux parlementaires répondent par biais de communiqué, et parlent quant à elles de "tentative grossière de jeter le discrédit" sur leur démarche. Ci-dessous, le communiqué d'Huguette Bello et Ericka Bareigts. Ce matin, samedi 3 mars 2018, nous avons souhaité visiter le bâtiment de la médiathèque Cimendef de Saint-Paul, ce qui avait été notifié au Conseil Régional le jeudi 1er mars.

Notre objectif : connaître l'état des travaux de démolition et s’informer sur le matériel acheté pour la médiathèque.

Cette visite s’inscrivant pleinement dans notre mission de parlementaires, nous nous attendions à ce que le Conseil Régional dépêche, comme le veut l’usage, un responsable administratif ou un conseiller technique du Cabinet pour nous recevoir et nous présenter la situation.

Au lieu de cela, l'accès à ce bâtiment public nous a été refusé. Aucun représentant de la Région et donc aucun interlocuteur pour échanger avec nous si ce n'est un agent de sécurité qui a essayé de remplir la mission confiée par ses supérieurs à savoir nous interdire d’accéder à la médiathèque. Un certain nombre de personnes attendaient également notre arrivée avec l’objectif de nous intimider.

Nous déplorons que des lieux ouverts au public soient en revanche fermés aux parlementaires. En tant que représentants du peuple, nous pouvons visiter des prisons mais, selon la Région Réunion, nous ne pouvons pas visiter une médiathèque, fût-elle en chantier.

De quoi la Région a-t-elle peur? Que tente-t-elle donc de cacher ainsi ?

Au lieu de s’organiser pour répondre aux interrogations de deux parlementaires dans l’exercice de leur mandat et ainsi assurer la transparence qu’exige toute utilisation de l’argent public, la Région Réunion semble privilégier une toute autre démarche. Elle préfère concentrer ses efforts sur une tentative grossière de jeter le discrédit sur notre démarche par le biais d’un communiqué de presse fallacieux.

Ces méthodes de diversion et ces tentatives d’intimidation ne grandissent pas le débat public.
Rappelons que le gaspillage d'argent public lié au refus d’ouvrir cette médiathèque est considérable : plus de 6 millions d’euros pour la démolition elle-même auxquels s’ajoutent les 18 millions d’euros que la Région a déjà déboursés pour devenir propriétaire de la médiathèque Cimendef.

Puisque la Région refuse de présenter à des parlementaires l’état des lieux d’un bâtiment public, nous lui demandons de porter à la connaissance de tous les Réunionnais, dans les meilleurs délais et dans la plus grande transparence, toutes les informations auxquelles ils ont droit sur les coûts de démolition, sur l'état actuel des travaux et sur le sort des livres, étagères, matériel de la médiathèque.

Ericka BAREIGTS
Huguette BELLO
Députées de La Réunion


www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles