Messmer est arrivé au fenua

Voir les commentaires
Messmer est arrivé au fenua
PAPEETE, le 04/11/2017 - Grand hypnotiseur reconnu mondialement, Messmer sera sur la scène de To'ata le 10 novembre prochain pour vous faire vivre un moment unique. Mais avant de monter sur scène, Messmer s'est isolé à Bora Bora avec sa petite famille.

Hypnotiseur mondialement connu, Messmer est en Polynésie. À quelques jours de son spectacle, il a préféré s'isoler à Bora Bora avec sa petite famille.

L'artiste vous donne rendez-vous vendredi soir à To'ata pour son spectacle "Intemporel". "Au niveau du subconscient, il n'y a pas de temps, il n'y a pas d'espace et je peux les emmener où je veux et quand je veux", explique-t-il. Mais, attention, il y a des techniques bien spécifiques qui lui permettent de mener à bien son spectacle. "J'ai une mise en scène qui est bien établie où j'emmène les gens à vivre un voyage à travers le temps. Ils vont se retrouver à l'époque des hommes de Cro-Magnon, ils peuvent même se retrouver dans des personnages des films qui ont marqué les années 80, comme E.T, Top Gun ou même Rocky. Les gens sous hypnose ont l'impression de vivre le film à leur façon. Le public va rire aussi dans le spectacle, parce que c'est drôle de voir les gens réagir dans leur monde imaginaire. Et tout ça, se fera dans le respect des gens sur scène".

En début de soirée, Messmer devra convaincre les moins frileux et pour y arriver, il devra prendre le temps qu'il faudra. "Dans un show comme celui-là, on va aller chercher entre 15 à 20 % des gens qui sont très réceptifs rapidement pour vivre l'expérience. À la fin tout le monde aura cette subtilité et on peut se retrouver avec 400 voire 500 personnes sous hypnose."

Et pour que le spectacle réussisse, la complicité entre l'artiste et le public doit être parfaite. "Ce n'est pas un contrôle sur l'esprit d'une autre personne. C'est vraiment une complicité que l'on doit créer et quand ça passe, eh bien ça m'engage beaucoup mieux pour faire le spectacle." Et la Polynésie est un pays qu'il connait puisque c'est la troisième fois qu'il y met les pieds. Il reste confiant pour la soirée de vendredi. "Nous avons été accueillis comme des VIP, avec des danseurs… c'était vraiment magnifique. J'ai déjà senti cette approche que l'on va créer facilement."

Sur scène, Messmer sera assisté par Bellair, sa compagne. "Mon rôle est d'assurer la sécurité de tout ce qui se passe sur la scène, et je suis là aussi pour créer quelques effets de "punchs". En fait, je fais des suggestions derrière Messmer pour qu'il y ait des effets de surprise dans le spectacle."

La jeune femme est tombée dans le milieu en assistant à un spectacle de Messmer. "Il m'a hypnotisée sur scène. Et à la fin du spectacle, je suis allée lui dire que ce qu'il avait fait sur mon subconscient, je voulais le faire aussi sur moi-même. Donc, on a continué à se côtoyer et on a commencé à se fréquenter. Depuis, c'est le grand amour. Je dis toujours que Messmer m'a hypnotisée une fois, il m'a fait tomber amoureuse de lui et il ne m'a jamais réveillée (rires)."

Si vous avez envie de vivre cette expérience, rendez-vous vendredi soir à To'ata. Les billets sont en vente dans les magasins Carrefour de Punaauia, Faa'a, Arue, à Radio et sur le site www.ticket-pacific.pf, à partir de 4 500 francs.

Messmer
Hypnotiseur

À quel âge avez-vous démarré l'hypnose ?
"J'ai la chance d'être tombé dans ces techniques-là très jeune. J'avais 7 ans, quand j'ai commencé à pratiquer l'hypnose. Mon grand-mère en faisait déjà à l'époque, alors pour moi, ça a été comme une deuxième nature. Et le premier livre que j'ai lu au complet dans ma vie, parle de l'hypnose. Ça parait facile, mais c'est difficile d'hypnotiser quelqu'un et de l'emmener dans un état de sommeil en moins de 5 secondes, c'est beaucoup d'années de travail."

En quoi consiste réellement l'hypnose ?
"L'hypnose est d'aller chercher l'imaginaire chez une personne et de faire en sorte que la personne rentre dans un état second. L'état second que je propose sur scène est l'état somnambulique. Sur scène, la personne sait qu'elle est sur scène, elle entend le public applaudir ou rire, et en même temps le rêve prend le dessus sur la réalité. Et là, ça devient réel pour cette personne, même si elle sait qu'elle est sur scène, elle va chercher à avoir l'émotion de l'endroit que je lui propose. Je peux les emmener plus loin où la réalité n'existerait plus pour eux, et il y aurait seulement que le rêve. Mais, mon but est qu'ils se protègent, je ne veux pas non plus qu'ils tombent. Je veux qu'ils soient en mesure de comprendre qu'il y a des gens à côté d'eux. J'essaye de garder le bon niveau de conscience pour les faire réagir en toute sécurité. Il y a des techniques qui se font pour le spectacle et pour les consultations en cabinet pour aider les gens à se libérer des phobies ou des addictions… Moi, je propose des techniques de spectacle où on va aller chercher 15 % des gens très sensibles à l'hypnose rapide pour les faire monter sur scène afin qu'ils vivent l'aventure. Et si je m'approche des gens et que je vais de façon individuelle, tout le monde va pouvoir vivre l'expérience. Mais il faut prendre le temps et la bonne technique."

Avez-vous déjà échoué ?
"Dans mes débuts, ça m'est arrivé d'échouer parce que les gens étaient bien avancés dans l'alcool et c'était un peu difficile pour moi de travailler avec eux. Et quand j'ai demandé des volontaires, les seules personnes qui sont montées, ce sont des gens qui étaient bourrés au maximum. Alors, je n'ai rien pu faire avec eux, parce qu'ils s'endormaient, et ce n'était pas à cause de l'hypnose, mais à cause de l'alcool (rires). J'ai donc improvisé un numéro de danse pendant 15 minutes. C'était chez moi au Canada lors d'une soirée privée."





Tahiti-Infos, le site N°1 de l'information à Tahiti
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles