Qu’adviendra-t-il des acquéreurs des appartements Apavou en défisc ?

Voir les commentaires
Qu'adviendra-t-il des acquéreurs des appartements Apavou en défisc (...)
Le groupe Apavou a été liquidé, et depuis c’est la débandade. Les numéros ne répondent plus et les travaux des programmes de constructions d’immeubles en défiscalisation sont à l’arrêt. Que deviendront donc les acquéreurs de ces appartements ? Pour certains, c’est l’achat d’une vie. Prenons la famille T. Le couple pense investir en défiscalisation depuis la métropole et n’a vu que les plans et la superbe modélisation 3D du groupe Apavou. Et il n’y a pas à tergiverser, Central Park, sur le papier, ça fait rêver. Monsieur et madame T. décident de souscrire un emprunt à la banque afin de réaliser une opération de défiscalisation.

Le pire des scénarios, les acquéreurs ont souscrit un prêt…

Ils font partie des 40% d’investisseurs nécessaires au lancement de la construction du programme. 40% des appartements doivent en effet être vendus pour débloquer le foncier, c’est une exigence des banques. À ce moment, la famille T. doit verser un chèque de réservation. Admettons qu’ils souscrivent un prêt de 200.000 euros pour un T3.

Les fonds sont débloqués par la banque sur preuve du promoteur au fur et à mesure de l’état d’avancement des travaux. Pendant ce temps, la famille T. continue à rembourser son prêt. Ils ne le savent pas encore, mais ils remboursent à perte…

Ce scénario, c’est certainement celui qu’a vécu la cinquantaine d’acheteurs des appartements de la résidence Vertikal, sortie de terre fin 2017. Le programme complet d’Apavou à Sainte-Clotilde s’appelle Central Park. Remplaçant le site actuel de Futura, il promet un décor idyllique, arboré et piéton, alliant résidences avec vues imprenables et immeuble d’affaires. Un espace commerçant est prévu, ainsi que 1.500 places de parking en sous-sol, le tout vendu sur fond de musique lounge.


"Soyez propriétaire pour 164.000 euros"

Prix d’appel pour acquérir un appartement, 164.000 euros, disponible à l’investissement Girardin en Outre-mer, soit une promesse de 40% de réduction d’impôts. Le T3 est proposé à la vente pour 208.000 euros.

Sauf qu’au mois de mars dernier, tout s’arrête pour le groupe Apavou. La résidence Vertikal avait déjà lutté à atteindre la norme "hors d’eau et hors d’air" avant la fin de l’année 2017, date limite pour pouvoir profiter de la défiscalisation Girardin. Les travaux avaient même empiété sur la trêve du BTP pendant les fêtes de fin d’année. Mais le toit est posé à temps, les fenêtres et les portes également.

Un chantier désert, le téléphone coupé

Sauf que depuis cette date, rien n’a bougé, le chantier est déserté. Les lignes d’appel de la société sont déconnectées. Mais les appartements sont loin d’être habitables en l’état. Rien n’est installé, ni l’électricité, ni le sol, ni les cuisines, ni les peintures.

Pas de locataire, pas de défiscalisation

Monsieur T. peut bien continuer à rembourser son prêt, car à cette étape ce sont 80% des appartements de la résidence qui ont normalement été vendus. Sauf qu’il ne peut pas louer son appartement en l’état et sans locataire et donc de revenu locatif, pas de défiscalisation.

En attendant, l’argent de monsieur T. est allé au promoteur, qui a été placé en liquidation. Quel recours alors? Tout dépend si la commercialisation des lots s’est faite avant ou après janvier 2015. Car à cette date, l’état oblige les promoteurs à mettre en place une garantie d’achèvement extrinsèque. Depuis cette date, le promoteur d’immobilier neuf est obligé de garantir l’achèvement de sa construction, par le biais d’une caution financière.

Qui voudra prendre le relais derrière Apavou?

Mais la société Apavou ayant été liquidée, quel promoteur prendra le relais? Sachant que ce dernier s’exposera ensuite à une obligation de garantie décennale une fois l’immeuble achevé, qui voudra prendre le relai derrière Apavou? Sachant enfin que la livraison de la résidence Vertikal était prévue depuis déjà fin 2017, quel sera le manque à gagner pour les nouveaux acquéreurs, qui pendant ce temps remboursent leur prêt…

www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles