Quelle politique des revenus à La Réunion ?

Voir les commentaires
Quelle politique des revenus à La Réunion ?
Le PCR réagit à la suppression de l'indexation sur les primes reçues par les fonctionnaires hospitaliers. Voici le communiqué du bureau de presse du parti : Selon l’INSEE, La Réunion est le département de la République où les inégalités sont les plus grandes. Parmi les facteurs de ces inégalités, il y a la rémunération de certaines catégories de travailleurs qui ont par rapport à la France une prime de vie chère et un index de correction qui datent de la période du Franc-CFA.

L’immense majorité des travailleurs et des retraités, ainsi que les personnes relevant des minima sociaux, ne perçoivent ni la prime de vie chère ni l’indexation. Or le coût de la vie est le même pour tous. Au moment où le ministère des Finances propose de supprimer l’indexation de vie chère sur les primes des fonctionnaires hospitaliers, le moment n’est-il pas venu de définir pour toutes les catégories sociales une politique des salaires et des revenus juste et équitable ?

Selon nous, des principes doivent être à la base de cette nouvelle politique :
- large concertation avec les personnes concernées ;
- pas de remise en cause des salaires déjà perçus au moment de la signature du contrat ;
- établir dans la plus grande transparence le différentiel du coût de la vie entre La Réunion et la France et appliquer ce différentiel à tous les salaires et revenus ;
- les sommes éventuelles dégagées par cette mesure de justice sociale doivent être réinvesties dans un fonds de développement pour La Réunion ;
- mettre en œuvre une nouvelle politique des revenus à La Réunion, c'est réagir face à toutes les atteintes au pouvoir d'achat : baisse de l'allocation logement social, suppression de l'APL-accession, suppression des emplois aidés, hausse de la CSG...

Cette nouvelle politique des revenus, le PCR l'a inscrite dans son projet remis au gouvernement dans le cadre des Assises des Outre-mer. Prendre des mesures ponctuelles, c'est vouloir régler les problèmes au coup par coup sur le dos des personnes concernées, et cela rend caduque l'objectif annoncé des Assises des Outre-mer. Fait au Port, ce lundi 7 mai 2018 Le Bureau de presse
www.zinfos974.com
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles