Taharu'u : des autorisations d'extraction caduques - DomTomNews

Taharu’u : des autorisations d’extraction caduques

Voir les commentaires
Taharu'u : des autorisations d'extraction caduques
PAPEETE, le 13 février 2018. Le tribunal administratif a jugé ce mardi que les deux autorisations d'extractions prises fin janvier 2017 dans la rivière de la Taharu'u sont caduques.

Après les fortes pluies qui avaient touché Tahiti en janvier 2017, le ministre de l'Equipement avait pris deux arrêtés pour autoriser l'extraction de 5 000 m3 de matériaux dans le cadre du curage de la rivière de la Taharu'u, située à Papara. En mars, des surfeurs avaient manifesté contre ces travaux. Les deux sociétés qui avaient obtenu l'autorisation d'extraire des matériaux n'ont finalement jamais entrepris les travaux. Le rapporteur public du tribunal administratif avait estimé lors de l'audience que les autorisations étaient, un an après, caduques. Un avis qui réjouit l'association Ia Ora Taharu'u qui avait demandé au tribunal administratif d'annuler ces arrêtés. Une représentante de l'association avait souligné devant les membres du tribunal administratif "qu'extraire davantage de matériaux seraient dangereux". "Un gros volume a déjà été extrait", avait-t-elle précisé.

"Les extractions aggravent l'érosion, fragilisent les enrochements et les berges non protégés encore plus",
explique l'association. "Les curages visant à dégager la rivière pour rétablir un écoulement normal sont nécessaires. Mais les matériaux doivent au maximum servir à reprotéger les berges pour ne pas perturber l'érosion et ne doivent être extraits seulement exceptionnellement."

Le tribunal administratif a jugé que les autorisations d'extractions prises le 30 et le 31 janvier sont caduques. La juridiction a, en effet, rappelé que les "arrêtés sont devenus 'périmés'" car "ils n’ont pas été notifiés dans un délai de trois mois et qu’ils ne sont plus susceptibles de recevoir exécution".

Tahiti-Infos, le site N°1 de l'information à Tahiti
Lire la suite de l'article ici :

Partager cet article

Ecrire un Commentaire

Autres articles