Colis: augmentation des tarifs en France mais pas outremer et à l’international

Colis: augmentation des tarifs en France mais pas outremer et à l
PARIS, 1 mars 2012 (AFP) – La Poste a renoncé à augmenter ses tarifs à partir du 1er mars pour l’expédition des colis en outre-mer et à l’international à la suite d’un avis négatif de l’autorité des télécommunications (Arcep), mais augmente cependant ses prix pour l’expédition en métropole.

L’Arcep a indiqué jeudi, dans un communiqué, qu’elle avait été saisie par La Poste de ses projets d’évolution tarifaire pour l’expédition des colis à partir du 1er mars, de 2,5% en métropole, 2,5% pour l’outre-mer et 5% pour l’international.

"Après examen des éléments transmis par La Poste, l’autorité a rendu le 14 février d’une part, un avis favorable sur les tarifs de l’offre métropole, et, d’autre part, un avis défavorable sur ceux des offres outre-mer et internationales", résume-t-elle.

Concernant l’offre outre-mer, "la marge brute de La Poste reste significativement plus élevée que pour l’offre métropole", et l’Arcep estime que "la stabilité de ces tarifs est souhaitable, dès lors qu’elle contribuerait à rapprocher les tarifs de l’offre outre-mer de ceux de l’offre métropole".

Pour les offres internationales, l’autorité considère que "le niveau significatif de la marge brute permet à La Poste de faire face aux hausses de coûts prévues en 2012 sans hausse tarifaire".

L’Arcep a en revanche donné son feu vert à une augmentation des tarifs en métropole, les produits et services concernés étant selon elle "affectés par l’évolution à la hausse des coûts de transport".

Contactée par l’AFP, la direction de La Poste a indiqué qu’elle avait "décidé de suivre l’avis de l’Arcep" pour l’outre-mer et l’international.

Et concernant plus particulièrement l’augmentation des tarifs d’envoi en métropole, le groupe a affirmé que l’impact sur les ménages de cette hausse des tarifs était "limité".

"L’évolution tarifaire est volontairement limitée sur les offres majeures et pour les envois de faible poids, qui représentent l’essentiel du trafic, par exemple les envois Colissimo jusqu’à 1 kilo sans signature et les envois pochette souple Colissimo", a indiqué La Poste.

"Un foyer français expédie en moyenne 5 colis par an (selon un panel Sofres datant de 2010), l’impact de l’augmentation des tarifs au guichet est donc d’en moyenne un euro sur l’année pour l’envoi de 5 Colissimo France, et en moyenne 1,40 euro sur l’année pour l’envoi de 5 Colissimo Recommandé France", selon la direction.

kd/but/df


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

En savoir plus …

Tags: , , , ,

Plugin from the creators ofBrindes :: More at PlulzWordpress Plugins