70ème anniversaire de la guerre du Pacifique : 84 vétérans néo-zélandais viendront se souvenir en Nouvelle-Calédonie

70ème anniversaire de la guerre du Pacifique : 84 vétérans néo-zélandais viendront se souvenir en Nouvelle-Calédonie
WELLINGTON, mardi 9 avril 2013 (Flash d’Océanie) – Un important contingent de plus de 80 anciens combattants néo-zélandais devrait se rendre en Nouvelle-Calédonie les 25 et 26 avril 2013, à l’occasion de l’ANZAC Day, pour y participer aux cérémonies commémorant le soixante-dixième anniversaire de la Guerre du Pacifique.

Au total, ils devraient être 84 anciens combattants, qui se sont manifestés ces six derniers mois, répondant ainsi à l’appel de l’association des anciens combattants.

Ils ont tous servi, il y a soixante dix ans, en Nouvelle-Calédonie, alors base stratégique des forces alliées, États-Unis en tête, dans le cadre de la Guerre du Pacifique.

« Ces hommes ont servi leur pays, la Nouvelle-Zélande, tout près de chez eux, et tout ceci alors qu’une invasion de la Nouvelle-Zélande était possible (…) Cette guerre du Pacifique les a emmené dans des endroits comme la Nouvelle-Calédonie, Guadalcanal, les îles Mono et Green, où la plupart ne sont jamais revenus depuis », a-t-il ajouté.

Un volet important de ces cérémonies, en mode point culminant, devrait se dérouler le 26 avril 2013 au cimetière militaire néo-zélandais de Bourail (côte Ouest de l’île principale) et plus précisément à Nessadiou où sont enterrés près de cinq cent soldats néo-zélandais, a précisé Rick Ottaway, directeur de l’association des anciens combattants Veterans Affairs New Zealand..

« Ce sera une grande opportunité pour ces vétérans de voir leur service reconnu, mais aussi de rendre hommage à ceux qui ne sont pas revenus en Nouvelle-Zélande », précisait Rick Ottaway fin 2012

La Guerre du Pacifique, chapitre océanien de la Seconde Guerre Mondiale, a débuté avec l’attaque aérienne japonaise sur Pearl Harbour, le 7 décembre 1941.

Entre cette date et la reddition de l’empereur nippon, le 2 septembre 1945, d’âpres batailles ont eu lieu, en mer, dans les airs et sur terre, en Mélanésie (Papouasie-Nouvelle-Guinée, îles Salomon) et en Micronésie (Marianne du Nord, Guam).

L’avancée japonaise plus au Sud du Pacifique a été stoppée en Papouasie-Nouvelle-Guinée et aux îles Salomon, où eut lieu la bataille de Guadalcanal.

Les forces américaines, mais aussi, dans une moindre mesure, australiennes et néo-zélandaises, avaient alors pour principaux points d’ancrage la Nouvelle-Calédonie, mais aussi les Nouvelles-Hébrides (alors condominium franco-britannique devenu l’État indépendant de Vanuatu en juillet 1980), notamment sur l’île du Nord d’Espiritu Santo, par laquelle ont transité, près de quatre années durant, des centaines de milliers de soldats américains.

Les cérémonies d’avril 2013 en Nouvelle-Calédonie devraient être suivies d’autres, en Nouvelle-Zélande, en mai de la même année.

Des milliers de soldats néo-zélandais (de la marine, de l’armée de l’air et de l’armée de terre) ont pris part à cette guerre du Pacifique.

pad


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

En savoir plus …

Tags: , , , , , ,

Plugin from the creators ofBrindes :: More at PlulzWordpress Plugins