Akira Mizubayashi, Âme brisée

Un quatuor sino-japonais se retrouve pour répéter l’ouverture d’une sonate de Schubert, alors que le Japon et la Chine sont entrés en guerre. Nous sommes en 1938.  Ainsi commence le roman Âme brisée de l’écrivain japonais Akira Mizubayashi. D’entrée le roman est envoûtant, subtil, poignant, musical, d’une actualité en profonde résonance. Il m’arrive souvent de déplorer les méfaits […]Source : http://www.mathurin.com/2024/01/akira-mizubayashi-ame-brisee/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

mathurin
mathurin
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande