Braye prêt à en découdre à Haleiwa

Braye prêt à en découdre à Haleiwa
Braye prêt à en découdre à Haleiwa
TAHITI, le 14 novembre 2019 – Mihimana Braye est inscrit dans la toute première série du Hawaiian Pro WQS 10000 (13-24 nov) qui débutera dès que les conditions le permettront. Il est actuellement 65e et peut toujours se qualifier pour le championnat du monde 2020 de la World surf league (WSL).

Mihimana Braye est un des quatre Tahitiens engagés dans le Hawaiian Pro WQS 10 000, la 55e compétition du circuit des World qualifying series (WQS) –qui en comporte 57– avec O’Neil Massin, Tereva David et Michel Bourez.
 
Cette 55e compétition et la 57e, la Vans World Cup of surfing, seront déterminantes pour le classement WQS 2019 (la 56e étant un WQS 3000 se déroulant à Taiwan). Seuls les dix premiers du circuit WQS se qualifieront pour le World championship tour 2020.
 
Intégrer le championnat du monde –où évolue Michel Bourez depuis 2009–, cela signifie passer au niveau supérieur et surtout être assuré de gagner au moins une douzaine de millions Fcfp par an grâce aux gains des 11 compétitions, sans parler de l’afflux des sponsors dus à la médiatisation importante du WCT par la World surf league.
 
Mihimana Braye, 23 ans, évolue dans le top 100 WQS pour la quatrième année consécutive. Il a pu atteindre la 50e position en 2016, la 107e en 2017, la 74e en 2018 et il est actuellement 65e. Il décrit son année comme “une bonne année”, dans le sens où il se montre satisfait de son niveau de surf, il lui a par contre manqué “le facteur chance”, indispensable dans le monde de la compétition de surf.
 
Il est arrivé à Hawai’i avec une blessure abdominale qu’il s’est faite à l’entraînement et dit aborder le Hawaiian Pro “sans trop de pression”. La qualification pour le WCT 2020 est toujours possible même s’il est loin du Top 10. S’il ne se qualifie pas pour le WCT 2020, son positionnement dans le top 100 WQS lui assurera de participer aux Prime Events WQS 10000 de l’année prochaine et donc de pouvoir tenter de se qualifier de nouveau. SB


“Mon surf progresse de jour en jour”
Braye prêt à en découdre à Haleiwa
Parole à Mihimana Braye :
 
Quel est ton bilan de cette saison 2019 ?

“J’ai mal commencé l’année. Ensuite, j’ai persévéré en essayant de comprendre la stratégie de mon nouveau coach et j’ai pu faire quelques bons résultats au Chili et en Afrique du sud. Ensuite j’ai manqué de réussite, à mon sens, en Californie puis en Europe, j’ai perdu pour peu de chose, pas parce que j’avais mal surfé ou fait de grosses erreurs stratégiques comme cela avait pu m’arriver lors des années précédentes. Une année difficile à analyser mais l’envie est toujours là et mon surf progresse de jour en jour, c’est ce qui me pousse à continuer à me battre pour me qualifier pour le WCT.”
 
Comment abordes-tu la suite ?

“J’ai fait le Vans Pro WQS 3000 il y a deux semaines et j’ai terminé 9e dans du quatre mètres donc je suis positif à l’approche du Hawaiian Pro. Mon surf est bien et je n’ai rien à perdre. Je vais tout donner pour tenter de me qualifier mais si cela ne passe pas cette année, je continuerai. Je n’ai que 23 ans et je me donne encore quelques années. J’ai réussi à avoir le soutien de la marque canadienne Lululemon au début de 2019. Les marques purement surf ont du mal financièrement alors que là on est dans le cadre d’une marque plus généraliste donc c’est vraiment intéressant. J’ai un salaire, sans oublier mon statut d’ambassadeur Air Tahiti Nui qui me permet de me déplacer pour les compétitions.”
 
Quelques mots sur le spot de Haleiwa ?

“Cela fait six ans que je viens à Hawai’i. C’est une belle droite très puissante. C’est un genre de récif, c’est une dalle. Cela ressemble aux vagues puissantes que l’on a chez nous même si on a surtout des gauches à Tahiti. Elle est faite pour des manœuvres mais elle peut tuber, c’est une très belle vague. Je me sens confiant, j’espère m’amuser et faire de mon mieux.”


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source : https://www.tahiti-infos.com/Braye-pret-a-en-decoudre-a-Haleiwa_a186657.html

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *