Carrières : "Sans matériaux, il n’y a pas de BTP"

Carrières : "Sans matériaux, il n’y a pas de BTP"

Alors qu’elle faisait le bilan de l’année 2019 lors d’une conférence de presse ce mardi, la Fédération Réunionnaise du BTP a notamment évoqué la situation des carrières à La Réunion et l’impact du chantier de la NRL sur tout le secteur. Car si les carrières envisagées pour finir la route sont loin de voir le jour, les carrières déjà existantes elles, s’épuisent rapidement.

« Puisque les carrières des Lataniers, de Bois-Blanc et de Bellevue ne sont toujours pas ouvertes, la Nouvelle Route du Littoral se fait avec des carrières déjà existantes » explique Laurent Lecocq de la FRBTP, « avec 10 millions de tonnes de matériaux déjà prélevés dans l’ouest, les ressources diminuent et devraient s’épuiser dès 2022, c’est pourquoi le marché du granulat va mal à La Réunion ».
 
Or il manque toujours 9 millions de tonnes pour terminer le chantier de la nouvelle route du littoral. Pour autant, la FRBTP n’est pas favorable à l’importation de roches, alors que ces matériaux existent localement : « Nous comptons plutôt sur les études menées pour le prélèvement d’andains en terrains agricoles, qui permettront de débarrasser les agriculteurs de ces roches gênantes tout en limitant le risque d’inondation. »
 
« S’il y avait eu une intelligence commune sur tout le territoire, la NRL serait déjà terminée » ajoute-t-il, « tout le monde veut des routes et des logements, mais personne ne veut de carrières près de chez soi. »
 
Les acteurs du BTP comptent désormais sur la venue prochaine du chef de l’État pour débloquer le chantier de la NRL, comme l’avait promis Emmanuel Macron durant sa visite de campagne à La Réunion en mars 2017, alors qu’il était candidat à la présidence.


www.zinfos974.com

Source : https://www.zinfos974.com/Carrieres-Sans-materiaux-il-n-y-a-pas-de-BTP_a145089.html

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *