Cat Bowring à L’Essentiel

What a wonderful world, chantait Louis Armstrong ! Du moins l’était-ce une nouvelle fois à l’Essentiel, rue Maréchal Foch à Saint-Pierre, à l’écoute de Cat (Stéphanie) Bowring, dans un répertoire dédié principalement à Aretha Franklin, ce qui n’empêchait pas d’autres incursions, accompagné par le pianiste Kyle Mooney. Un duo soudé, efficace, vivifiant à l’occasion d’un […] Source : http://www.mathurin.com/?p=8387

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *