Accueil » Martinique » Martinique actualités » CHLORDÉCONE: les Antilles empoisonnés, l’unique responsable c’est l’état !

CHLORDÉCONE: les Antilles empoisonnés, l’unique responsable c’est l’état !

 CHLORDÉCONE: les Antilles empoisonnés, l’unique responsable c’est l’état !

Le chlordécone, un pesticide ultra-toxique utilisé pendant plus de vingt ans dans les bananeraies en Guadeloupe et Martinique, son utilisation massive a eu lieu de 1972 à 1993 dans les bananeraies antillaises. Une grande parcelle des sols et rivières des Guadeloupéens et des Martiniquais, sont aujourd’hui contaminés et pour longtemps.

Un rapport de l’INRA d’août 2010 pointait déjà du doigt «de véritables anomalies» dans la gestion de la question du chlordécone par le gouvernement français entre 1972 et 1993. Alors que le Chlordécone était interdit aux États-Unis depuis 1976, et classé Cancérigène possible en 1979, l’État français a continué à autoriser son utilisation massive dans les Antilles françaises jusqu’en 1993, soit 17 ans après les premières alertes des États-Unis…En 2007, l’AFSS a expliqué que 4 types de denrées peuvent être contaminés à un niveau tel qu’il représente un risque aiguë pour la population des Antilles : la patate douce, le chou caraïbe (malanga), le dachine (madère),les poissons et les crustacés d’eau douce.

EN GUADELOUPE: des résidus de chlordécone ont été retrouvés en avril 2018 dans l’eau du robinet, les habitants de la commune de Gourbeyre, dans le sud de l’île, ont consommé pendant plus d’un mois cette eau contaminée, en avril et en mai 2018.

Une équipe de l’INSERM a mené une étude qui démontre qu’il serait à l’origine d’une augmentation du risque de naissance prématurée.
Le chlordécone était commercialisé par l’entreprise Laguarigue, à la Martinique. Le nom de son ancien directeur général est très connu aux Antilles. Il s’agit d’Yves Hayot qui intervient dans cette vidéo, l’aîné d’une puissante famille de *békés Martiniquais (du nom des *Blancs créoles descendants des colons). Son frère est Bernard Hayot, l’une des plus grosses fortunes de France (300 millions d’euros), et patron du groupe Bernard Hayot, spécialisé dans la grande distribution…La responsabilité de la société Laguarigue.

ET, SURTOUT LA TOTALE RESPONSABILITÉ DE L’ÉTAT SE POSE !

Mais Yves Hayot ne sera pas inquiété par la justice, il est décédé le samedi matin 11 mars 2017, à son domicile du François en Martinique, à l’âge de 90 ans. Homme d’une forte personnalité, il a marqué de son empreinte plusieurs grands secteurs économiques de Martinique dont la canne à sucre et la banane, et Matériaux de construction.

En 1975, les États-Unis qui étaient les seuls producteurs du chlordécone, ils ont interdit la production, la vente, l’importation et l’exportation. Ça a résolu le problème du chlordécone dans le reste du monde. SAUF EN GUADELOUPE et en MARTINIQUE, où le scandale sanitaire a fini par éclater à la fin des années 1990.

———-

Chlordécone : le nouveau scandale d’État ?, émission “C à Vous”, sur France 5, du 25 juin 2018.

————-
Un non-lieu a récemment été prononcé dans le cadre de l’enquête sur l’empoisonnement massif des Antilles au chlordécone de 1972 à 1993. Comment expliquer cette décision alors que de nombreuses études menées par les scientifiques avaient alerté dès les années 60 sur les risques notamment de cancer et de troubles neurologiques ? Les magistrats évoquent l’impossibilité d’établir « le lien de causalité certain exigé par le droit pénal » entre le pesticide et les atteintes à la santé. Les certitudes ne pouvant pas toujours être démontrées en science, qu’en est-il du principe de prévention ? Retour sur la genèse de ce scandale avec l’épidémiologue Luc Multigner.



Le député Martiniquais: Serge Letchimy, invité pour débattre à propos du Chlordécone, sur LCP, dans l’émission “ça vous regarde” du 26 novembre 2019…L’ancienne journaliste Martiniquaise Audrey Pulvar, (Adjointe à la Maire de Paris, chargée de l’agriculture et de l’alimentation durable, conseillère régionale d’Ile-de-France.) elle est également invitée sur le même plateau, elle sera le “grand témoin” et participera à ce débat. (interviewée par son ancienne collègue de CNEWS, Myriam Encaoua).

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

newstropiques
newstropiques
Notre website “News Tropiques” est un site braqué sur l’information actuelle, mais aussi inversement l’information du passé, autrement dit la rétrospective.
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande