Cinq millions de dollars américains de l’Onu pour faire face aux besoins humanitaires causés par la violence des gangs en Haïti

L’Organisation des Nations unies (Onu) a décidé, ce vendredi 19 août 2022, d’octroyer 5 millions de dollars américains de son Fonds
radiotelevision2000
Partager cet article

L’Organisation des Nations unies (Onu) a décidé, ce vendredi 19 août 2022, d’octroyer 5 millions de dollars américains de son Fonds central d’intervention d’urgence, pour les besoins humanitaires causés par la violence des gangs armés en Haïti, indique une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Près de 280 mille personnes sont affectées par les violences des gangs armés à Port-au-Prince, selon les Nations unies.

L’allocation de l’Onu aidera les agences humanitaires à accroître leurs réponses, afin de permettre aux différentes agences onusiennes de fournir de la nourriture, de l’eau potable, des soins de santé (y compris la santé mentale) et un soutien éducatif à plus de 100 mille personnes .

En juillet 2022, plusieurs centaines de personnes ont été tuées, lors d’affrontements entre gangs armés dans la commune de Cité Soleil (grande municipalité populaire nord de la capitale, Port-au-Prince).

Dans un rapport en date du 16 août 2022, le Réseau national de défense des droits humains (Rnddh) fait état de plus de 300 personnes assassinées, dans les violences des gangs armés rivaux qui ont éclaté, du 7 au 17 juillet 2022, à Cité Soleil.

Au moins 52 femmes et filles ont été victimes de viols collectifs et répétés, en 10 jours, lors de ce massacre à Cité Soleil, où la plupart des cadavres ont été carbonisés, relève le Rnddh.

Parmi les victimes de ces viols, figurent une mineure âgée de 14 ans et 12 survivantes, âgées de 18 à 25 ans.

La situation de criminalité, exacerbée par la guerre des gangs, « compromet l’accès des acteurs humanitaires aux personnes affectées, en ce qui a trait aux distributions de nourriture ou d’argent, mais aussi aux services de base, tels que la santé et l’éducation, pour au moins 1 à 1,5 million de personnes piégées dans les quartiers contrôlés par les gangs dans l’agglomération de Port-au-Prince », signale l’Onu.

4,9 millions d’Haïtiennes et d’Haïtiens, soit environ 43 % de la population totale, ont besoin d’une aide humanitaire cette année 2022, estime l’Organisation des Nations unies.

« Le plan de réponse humanitaire de l’Onu pour Haïti, d’un montant de 373 millions de dollars, n’a été financé qu’à hauteur de 14 % ».

Un an après le tremblement de terre dévastateur du samedi 14 août 2021, qui a frappé le grand Sud d’Haïti, plus de 250,000 enfants n’ont toujours pas accès à des écoles adéquates, déplore le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

L’Unicef qui n’a reçu, à ce jour, que 30% des fonds nécessaires de son appel de 97 millions de dollars pour cette année (2022), demande 64,6 millions de dollars, de toute urgence, pour continuer à prêter assistance aux personnes les plus vulnérables.

 

 

 

Source: APR

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=100909

Partager cet article
Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer

À lire aussi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites des rencontres dans votre département

À la Une actu

Pub

flash actu