Conflit avec la RD au sujet d’un canal détournant la Rivière massacre vers Haïti

Mardi, les autorités haïtiennes et dominicaine se sont réunies à Dajabòn pour tenter de trouver une solution au conflit qui a été déclenché par la construction d’un canal du côté de Ounaminthe pour détourner la rivière Massacre sur le territoire d’Haïti.

Lors de la réunion aucun type d’accord n’a été conclu, en raison d’accusations mutuelles, les autorités haïtiennes ont déclaré que les travaux avaient été autorisés par le Gouvernement du Président Jovenel Moïse, pour tenter d’irriguer les terres agricoles dans les villes de Meac, Ferie et Derac, adjacentes à la municipalité de Dajabòn.

Le Gouverneur Rosalba Peña a fait en sorte que la réunion soit reportée à mardi prochain, afin d’inclure toutes les parties des deux territoires y compris les ministères des affaires étrangères et les forces armées pour résoudre le conflit que cela a déclenché,

La délégation haïtienne était composée de : Smitt Austin, ambassadeur d’Haïti accrédité auprès de la République dominicaine, François Guerrier, consul à Dajabòn, Joseph, vice-Gouverneur de Ounaminthe, Ernetz Lavaux, vice-consul, Nes My Marieflue des droits de l’homme et plusieurs officiers de police.

La délégation dominicaine comprenait pour sa part : le Gouverneur Rosalba Peña (qui présidait la réunion), le Consul dominicain à Ounaminthe, José Valenzuela, le Général Miguel Ángel Burgos, Commandant de la quatrième brigade avec un siège mao, les Colonels Desiderio Duran, Commandant du 10e bataillon, Juan Adames du Cesfront, Santiago Riverón le maire de Dajabón et Eduard Pérez, directeur provincial de l’environnement entre autres…

 

 

 

 

 

 

Source: HaitiLibre

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=97182

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *