Accueil » Mayotte » Mayotte actualités » « Dans les limbes des nuits guigoziennes » : une critique poétique du pouvoir aux Comores

« Dans les limbes des nuits guigoziennes » : une critique poétique du pouvoir aux Comores

Le roman « Dans les limbes des nuits guigoziennes », écrit par Saïd Ahmed « Sast », vient de paraître aux éditions Le Lys Bleu. L’auteur, qui fut un temps président de l’Alliance française à Moroni, dans l’Union des Comores, y raconte un mois de ramadan rythmé par le voyage interne de la narratrice, de retour à Moroni pour des vacances après sept ans d’absence. On y suit la révolte intime de l’héroïne contre le régime dictatorial, avec, comme point d’orgue, un hommage à tous les combattants de l’indépendance, de la liberté et de la défense des droits de l’Homme aux Comores. L’auteur multiplie tout au long du récit les références à l’histoire récente et à la littérature. Malgré le portrait dressé d’une société gangréné par la dictature, la corruption, la brutalité du pouvoir et l’injustice, ce roman, à travers le cheminement intérieur de l’héroïne, est une ode à l’espoir et à la liberté, qui prend tout son sens au moment où la fête de l’Aïd est célébrée. « Dans les limbes des nuits guigoziennes » est prochainement disponible en librairie, mais en attendant, il est possible de le commander sur le site de la maison d’édition : Bientôt en librairie, mais pour l’instant disponible sur le site de la maison d’édition : www.lysbleueditions.com/produit/dans-les-limbes-des-nuits-guigoziennes/.

L’article « Dans les limbes des nuits guigoziennes » : une critique poétique du pouvoir aux Comores est apparu en premier sur Mayotte Hebdo.

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

mayottehebdo
mayottehebdo
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande