Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » De faux certificats médicaux à la fédé de volley

De faux certificats médicaux à la fédé de volley

De faux certificats médicaux à la fédé de volley
Tahiti, le 30 janvier 2024 – Le nouveau président de la Fédération tahitienne de volley-ball, Jean-Marc Zinguerlet, “élu haut la main” le 20 janvier dernier, est soupçonné d’avoir falsifié des certificats médicaux. Il se défend et déclare que “c’est la fédération qui me les a donnés”, mais il se dit prêt à assumer les conséquences. Le conseil de l’Ordre des médecins a été saisi et une plainte a été déposée.
 
Le nouveau président de la fédération tahitienne de volley-ball (FTVB), Jean-Marc Zinguerlet, est soupçonné d’avoir falsifié des certificats médicaux. Selon le président sortant de la FTVB, Kevin Brown, le bureau fédéral a été saisi par courriel en novembre dernier pour cette affaire par la présidente du club de Afaahiti, Vaea Bonifas. Selon lui, il s’agit “d’une vengeance car le club a été évincé” du championnat par le district Apatoa présidé par Jean-Marc Zinguerlet. Ce dernier assure que cette décision a été prise en concertation avec tous les présidents de club. Finalement, la fédération ayant été saisie, tout est rentré dans l’ordre, mais entre-temps, le club de Afaahiti s’est retiré du district, précise Kevin Brown.
 
Sauf que cette affaire de falsification de certificats médicaux a suivi son cours… En novembre dernier, sur l’insistance de ce même club, l’ex-patron de la FTVB a reçu les deux parties avant de convoquer le bureau pour décider de la sanction. Finalement, Jean-Marc Zinguerlet s’en tirera avec “un simple avertissement” affirme l’ancien président.


“Je ne peux pas aller contre la majorité”
“ On savait qu’il (Jean-Marc Zinguerlet, NDLR) avait falsifié les documents car j’ai vu le médecin avant que le bureau ne se réunisse. Il m’a dit qu’une plainte allait être déposée par l’Ordre des médecins”, affirme Kevin Brown. Les membres du bureau ont été informés de ces échanges. Considérant que “ce n’est pas trop grave (…) la moitié des membres du bureau était pour un simple avertissement (…). Je ne peux pas aller contre la majorité, même si je suis le président”. Il aurait souhaité suspendre la licence de Jean-Marc Zinguerlet pendant un ou deux mois, nous dit-il, “sa candidature (à la présidence de la fédération, NDLR) n’aurait pas été validée”.
 
Selon nos sources et contrairement à ce que déclare Kevin Brown, sa voix aurait été prépondérante dans le choix de la sanction, puisque cinq personnes ont participé à cette réunion. La tête de liste opposée à celle de Jean-Marc Zinguerlet, Yanice Teai, n’a pas pris part au vote. “Je voulais rester neutre”, dit-il. La secrétaire de la FTVB, Christine Teina, et Erwin Manuel, tous deux sur la liste de Yanice Teai, ont demandé une sanction plus lourde. Anne Faaio, trésorière et deuxième de liste du président actuel, et Kevin Brown étaient quant à eux pour le “simple avertissement”
 
Contacté également, un des anciens présidents de la FTVB, Abel Temarii, affirme que cet avertissement “suffit largement”. “La falsification des certificats médicaux, c’est le problème de la justice et pas celui de la fédération”. Il précise que pour se présenter à la présidence de la fédération, le règlement stipule qu’il faut être inscrit sur une liste électorale “et il y est toujours et en plus il a été élu haut la main”. En effet, la liste de Jean-Marc Zinguerlet a obtenu 174 voix sur 247 pour le conseil fédéral et il a été élu président avec 209 voix. “C’est quoi le problème ? Tout le monde était au courant et personne n’a contesté les élections. Les mécontents peuvent faire un recours”, affirme Abel Temarii qui explique ensuite que Jean-Marc Zinguerlet voulait aider ces jeunes “désœuvrés et éviter qu’ils paient 3 600 francs la consultation car ils n’avaient pas de sous”.


“Je ne nie pas les faits”
Le nouveau patron de la FTVB, Jean-Marc Zinguerlet, “ne nie pas les faits. Je n’avais aucun droit d’utiliser ces certificats médicaux mais les jeunes viennent des quartiers défavorisés et c’était pour les aider”, dit-il.
 
Plus étonnant dans cette affaire, il assure que ces certificats médicaux ne viennent pas de lui mais de la FTVB, “c’est la fédération qui me les a donnés, mais je porterai mon fardeau”. Effectivement, selon nos informations, plusieurs faux certificats médicaux ont été établis ces dernières années. Jean-Marc Zinguerlet raconte même que “quand je suis allé à la fédération, il y avait encore des certificats médicaux déjà prêts à être remplis et gardés au chaud et la fédé m’en a remis quelques-uns. Mais je n’accuse personne”.
 
De son côté, Kevin Brown assure que la FTVB “ne fournit pas de certificats médicaux”. Il explique d’ailleurs que tous les certificats médicaux incriminés ont été passés à la loupe. “Ils étaient tous identiques. Les signatures étaient les mêmes alors que normalement, elles ne se ressemblent pas, même venant d’une même personne.”
    
Pendant la campagne pour la course à la présidence de la FTVB, l’actuel patron de la fédération explique avoir “été honnête”. “J’ai avoué à tous les présidents ce que j’ai fait (…). Et s’ils n’avaient pas accepté, je ne serais pas président aujourd’hui”. Il précise également que “je n’ai pas fait cette bêtise pour me faire du fric”.


“Il a porté haut les couleurs du Pays” Abel Temarii, ancien président de la FTVB
Il y a eu une assemblée générale, c’est aux présidents de clubs de voir si c’est une bonne ou mauvaise image qu’on donne. Et ils ont pratiquement tous voté pour lui (…), ce qui est important, c’est le projet de développement pour les quatre ans à venir et ce jusqu’aux Jeux du Pacifique. Après, s’il est condamné, il s’en va, c’est tout. Il a été l’entraîneur de la sélection et il a ramené la médaille d’or, ça aussi c’est une image. Il a porté haut les couleurs du Pays.”
 


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source : https://www.tahiti-infos.com/De-faux-certificats-medicaux-a-la-fede-de-volley_a222030.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

Tahiti-infos
Tahiti-infos
Le journal d’informations et d’actualités de la Polynésie française. Les nouvelles de Tahiti et ses îles, un agenda, des petites annonces, des commentaires, des vidéos, un forum et un regard sur l’actualité du Pacifique, de la métropole du monde. Egalement une partie magazine: environnement, santé, people, nouvelles-technologies, et insolites.
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande