Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » De l’eau, des déchets recyclés et l’éducation singapourienne au menu des discussions

De l’eau, des déchets recyclés et l’éducation singapourienne au menu des discussions

Après une journée consacrée à l’hébergement hôtelier, le président Moetai Brotherson, actuellement en mission à Singapour, a entamé la semaine par ses visites institutionnelles.

Deux rencontres gouvernementales étaient inscrites à son agenda du lundi 18 mars : Grace FU Hai Yien, ministre du Développement durable et de l’Environnement, et Dr. Maliki OSMAN, ministre auprès du Premier ministre, vice-ministre de l’Éducation et Vice-ministre des Affaires étrangères de Singapour.

Accompagné de plusieurs collaborateurs, il a bénéficié dans un premier temps d’une présentation sur la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie à Singapour.

Pendant près de deux heures, Grace FU Hai Yien, lui a exposé les différents dispositifs permettant à la cité-état de fournir de l’eau potable à ses 5 454 566 habitants. 70% plus petite que Tahiti, l’île de 726 km² ne dispose d’aucune source. Elle puise majoritairement son eau de son pays voisin, la Malaisie, de la collecte d’eau de pluie, de la désalinisation par le biais d’osmoseurs inversés et du recyclage de ses eaux grises (usées). Elle recourt à des systèmes technologiques ultramodernes inspirés du Japon et de la Corée qui participent à lutter contre le gaspillage.

La ministre a également, volontiers, partagé sur les questions de traitement des déchets, du tri sélectif et de l’énergie. L’île n’offre pas suffisamment de foncier pour développer l’agriculture et l’industrie, en conséquence l’exportation compte pour une grande part dans la balance économique de l’île. Décarboniser est donc devenu en quelques décennies l’action prioritaire du gouvernement. Cela se traduit par la construction de bâtiments écologiques et durables. Une urbanisation rendue possible dans la mesure où le gouvernement possède 80% du foncier. La stratégie vise donc également à valoriser la commercialisation des déchets recyclés pour tendre vers une gestion saine.

Puis Moetai Brotherson s’est rendu au ministère de l’Éducation et des Affaires Étrangères afin de s’entretenir pendant plus d’une heure avec le Dr. Mohamed Maliki Osman. Ensemble, ils ont évoqué la question de l’éducation et le modèle qu’a privilégié le gouvernement de Singapour : l’école publique. 80% de la jeunesse singapourienne est scolarisée dans des établissements scolaires publics. L’Éducation représente 20% du budget du pays. Il finance, forme et accompagne ses jeunes salariés de plus de 40 ans et ses fonctionnaires. Une action qui permet de limiter le risque de fuite des cerveaux.

source: Gouvernement

Loading

The post De l’eau, des déchets recyclés et l’éducation singapourienne au menu des discussions first appeared on Tahitinews.co.

Source : https://www.tahitinews.co/de-leau-des-dechets-recycles-et-leducation-singapourienne-au-menu-des-discussions/#utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=de-leau-des-dechets-recycles-et-leducation-singapourienne-au-menu-des-discussions

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

tahitinews
tahitinews
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande