Accueil » Mayotte » Mayotte actualités » Dégradations gratuites à Kawéni ce vendredi soir

Dégradations gratuites à Kawéni ce vendredi soir

Dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 juin 2024, le village de Kaweni a été le théâtre de violences engendrant notamment de nombreux dégâts matériels sur le chantier du programme de renouvellement urbain (NPRU).
Le maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaïla, les élus de Kaweni et le nouveau directeur de la rénovation urbaine se sont rendus sur place afin de constater les dégradations.
Le maire adresse un message de soutien à l’ensemble des entreprises touchées et aux ouvriers qui ont vu leurs outils de travail détruits et les encourage à poursuivre le chantier malgré ces difficultés, indique un communiqué de la mairie.
Le maire Ambdilwahedou Soumaila s’est rendu sur place (à droite en blanc)

Et adresse un message envers et contre toute nouvelle tentative de dégradation gratuite :  « Nous continuerons à aménager, à transformer Kaweni, et ce ne sont pas ces violences qui nous ferons baisser les bras ».

Un dispositif de maintien de l’ordre sera mis en place en partenariat avec la Police Nationale et une rencontre est prévu ce lundi 11 juin avec les Polices Nationale et Municipale, les associations et les habitants de Kaweni afin de proposer des améliorations pour la sécurité du village et du chantier.

The post Dégradations gratuites à Kawéni ce vendredi soir first appeared on JDM.

Source : https://lejournaldemayotte.yt/2024/06/08/degradations-gratuites-a-kaweni-ce-vendredi-soir/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=degradations-gratuites-a-kaweni-ce-vendredi-soir

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

lejournaldemayotte
lejournaldemayotte
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande