Des messages du monde entier condamnent l’assassinat de Me Monferrier Dorval

Suite à l’assassinat par balles de Me Monferrier Dorval, vendredi soir 28 août 2020, alors qu’il rentrait chez lui, les réactions en provenance de l’international se sont ajoutées aux prises de positions de divers secteurs en Haïti. Des confrères et consœurs, aux quatre coins du monde ont partagé des messages de sympathies envers la corporation des avocats de Port-au-Prince, ceux d’Haïti en général, dans ce douloureux contexte. 

 

 

Dans une note de la Conférence Internationale des Barreaux (CIB) signée par le secrétaire général, le bâtonnier Bernard Vatier, on peut lire, après une mise en contexte : “Nous, avocats des 47 États membres de la Conférence international des barreaux de tradition juridique commune, sommes les témoins de l’engagement du bâtonnier Monferrier Dorval. Nous avions pu mesurer l’importance de son action lors de notre congrès de Port-au-Prince de 2017 et avions noué avec lui, depuis lors, des liens d’amitié́ nourris de cet attachement que nous portons au respect de nos valeurs communes. Abattre le dernier bastion de la vertu suscite en nous un sentiment profond de révolte. Nous exprimons notre compassion à la famille du bâtonnier Monferrier Dorval et aux avocats des barreaux de Port-au-Prince et de Haïti. La CIB sera toujours aux cotés de nos confrères Haïtiens dans l’action entreprise pour que soient respectées la justice et la dignité́ humaine. »

Sur sa page Facebook, l’Union Internationale des avocats écrit : « L’UIA est choquée d’apprendre l’assassinat hier du #Bâtonnier de Port-au-Prince, Monferrier Dorval, anciennement membre de l’association. Monferrier Dorval avait le courage d’insister sur la justice en Haïti face aux menaces. Une attaque contre un grand homme, une institution et l’indépendance du barreau. L’UIA était à Port-au-Prince il y a un peu plus d’un an pour un séminaire. Nous n’oublierons pas la chaleur de son accueil et son investissement pour la formation de ses confrères haïtiens. »

Le bâtonnier de Paris, Olivier Cousi, sur son compte Twitter a dit : « Nous apprenons avec tristesse et stupéfaction le lâche assassinat de notre confrère et ami du @Avocats_Paris, le bâtonnier de Port-au-Prince, Monferrier Dorval. Nous espérons que la lumière sera faite et les responsables condamnés. Nos pensées vont à sa famille et à ses proches. Il était un grand avocat, un éminent juriste et un homme courageux qui portait ses combats pour une société plus juste en dépit du danger. »

Patrick Lingibé, bâtonnier de Guyane et vice-président de la Conférence des bâtonniers de France a écrit sur sa page Facebook : « J’ai appris avec stupeur et consternation le décès du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval. Suivant ce qui a été relaté par un média local, il a été tué par balles dans la soirée du vendredi 28 août 2020, en rentrant chez lui quand des tireurs l’ont abattu de plusieurs balles.  Il avait été élu le 6 février 2020 à la tête du barreau le plus important d’Haïti et nous étions certainement amenés à nous rencontrer pour des actions communes au regard de notre proximité géographique.  Il était reconnu comme un éminent juriste. Les avocats sont les vigies d’une réelle démocratie et sans eux et la liberté totale qu’ils doivent avoir pour exercer leur profession il n’y pas d’état de droit.

Nous savons que les avocats ont d’autant plus d’importance dans les actions qu’ils mènent lorsque les pays dans lesquels ils exercent leur profession les valeurs de Dignité et de Libertés sont loin d’être acquises et sont remises en cause de manière subtile. Je présente en mon nom et au nom du barreau de la Guyane mes condoléances à sa famille, à ses proches ainsi qu’à l’ensemble de la communauté du barreau de Port-au-Prince meurtrie par cet acte odieux. (…) »

Dans un autre communiqué, signé par leurs bâtonniers respectifs, les avocats du barreau de la Guadeloupe, de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy, de la Martinique et de la Guyane ont tenu à faire part de leurs sincères condoléances et à partager la peine des avocats du barreau de Port-au-Prince en ce moment tragique.

De son côté, Gabriel Serville, député de la Guyane, et président du groupe parlementaire d’amitié France-Haïti, a confié dans un communiqué : « c’est avec tristesse et appréhension que j’apprends l’assassinat de Maître Monferrier Dorval, bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince et professeur de droit constitutionnel. Fervent partisan d’un changement de la Constitution haïtienne dans l’objectif de renforcer la citoyenneté et la stabilité politique du pays, Maître Dorval, s’était fait de nombreux ennemis, adversaires farouches de la démocratie. Hélas, avec sa mort, c’est la perspective du chaos qui se renforce. Cette situation ne saurait nous laisser indifférents car, par effet domino, le désordre politique en Haïti est également générateur de difficultés en Guyane, compte tenu des liens qui unissent nos populations. Je m’associe donc à l’immense douleur ressentie par ses proches ainsi que par ses collègues du barreau de Port-au-Prince auxquels j’apporte mon témoignage de soutien et de solidarité. Les hommes d’espoir tels que Maître Dorval ne meurent jamais et continuent inlassablement leur œuvre, dans les esprits fertiles dont Haïti ne manque pas.

L’Union des Jeunes avocats du Barreau de Kinshasa/Matete en République Démocratique du Congo dans une note signée de son président Francis Kitenge Kitenge, dit se joindre « aux côtés du Barreau de Port-au-Prince et de tous les avocats du monde, déjà de l’Afrique et d’Haïti en particulier, en ce moment triste pour le droit, la justice, le sacerdoce de l’avocat et ce rêve d’un nouveau monde, d’une nouvelle humanité.  Ce règlement de compte, acte ignoble et attitude visiblement révélatrice d’infirmité de ses adversaires, rend encore fier aujourd’hui ceux qui croient en un monde nouveau et le construisent de leurs courage, vertus, intégrité et souvent encore de leurs vies. Toute notre fierté à lui ; Toutes nos condoléances et pensées de réconfort à sa famille biologique. Tout notre soutien aux Barreau de Port-au-Prince et aux confrères d’Haïti dans l’élucidation des circonstances de cet assassinat de plus qui blesse l’humanité, la morale et l’avocat sans réussir à éteindre et avorter en cette nouvelle génération, le sacerdoce et l’engagement pour la justice dans nos États et un autre monde, beau des références. »

Le bâtonnier Samba-Sambalique Wilfried, dans un message partagé par l’ancien bâtonnier Stanley Gaston, s’est aussi exprimé « Je viens d’apprendre la terrible nouvelle et je suis atterré et abattu ! Je ne comprends pas comment et pourquoi on a pu faire cela au bâtonnier Monferrier Dorval ! Quelle perte. Quel désespoir pour nous tous ! Je suis de tout cœur avec toutes mes sœurs et frères du barreau de Port-au-Prince. Je suis complètement désorienté ! Courage à vous tous et mes prières vous accompagnent. »

Maître Xavier-Jean KEITA, avocat au Conseil Principal de la Défense à la Cour Pénale Internationale, membre du Conseil des Sages de la CIB, président d’honneur de la FNUJA, un Haïtien de cœur, dans un message au Bâtonnier Gaston, a tenu à partager son sentiment : « Les Jeunes Avocats de France, la FNUJA, premier syndicat d’Avocats de France, que j’ai eu l’honneur de présider il y a 20 ans, réunie ce jour 29/8 en Comité post Congrès, à Paris, a observé à ma demande, une minute de silence à sa mémoire. Le Bâtonnier Dorval que j’ai rencontré à la CIB en Afrique, et que j’ai revu à maintes reprises en Guadeloupe et en Haïti, et surtout il y a un an à la Saint Yves, a été aux petits soins pour moi, comme toujours avec tout le monde. Cette force de la nature, cette armoire à glace était d’une grande douceur fraternelle, un avocat engagé et courageux, un grand fils d’Haïti qui avait une noble et belle ambition pour le Barreau, dans la continuité du Bâtonnier Gaston, bâtisseur de mille projets nationaux et internationaux. Nous sommes tous exposés, Avocats, dès la première seconde de notre serment, nous offrons et consacrons notre vie à des causes et personnes, pour que règnent droit et justice ; cette vie est offerte au sens figuré comme un sacerdoce, au sens propre hélas comme un sacrifice. Tristesse, mais Honneur et Fierté de notre Profession.  La mort, c’est hélas aussi la vie, l’exemplarité de la vie du Bâtonnier Dorval prolongera son existence au-delà de nos beaux souvenirs, alors que vive le Bâtonnier Dorval, toujours et dans la Paix. Le cœur professionnel ne s’arrêtera pas de battre, nous sommes debout pour poursuivre l’œuvre de notre Serment d’Avocats.

Me Boudal Effred Mouloul, président de la conférence des jeunes avocats de l’espace UEMOA, a aussi transféré un message à l’ancien Bâtonnier Gaston pour : ” Je suis triste, et avec moi et comme moi, tous les jeunes confrères de l’ espace UEMOA.Triste de vous savoir tristes. Triste de se savoir éventuelle victime car l’ assassinat sauvage de Me Monferrier Dorval loin d’être un acte isolé, rappelle la nécessité de se lever contre ceux qui veulent voir l’ avocat se recroqueviller sur les dossiers des intérêts privés des clients en laissant la défense des valeurs et les vertus de l’ État de droit. Nous sommes donc tous interpelés car désormais tous ceux qui, tout en portant la robe ou parce qu’ils la portent dignement, guident la cité, défendent des valeurs, s’exposent face à ceux qui s’opposent à la vérité et aux vertus. Ensemble alors sécurisons-nous par la solidarité et la complémentarité au nom des valeurs qui nous sont communes. Toutes mes condoléances aux confrères de Haïti et à la famille du défunt. Que son âme repose en paix, nous exigerons justice et lumière”.

L’ancien bâtonnier de Côte d’Ivoire et conseiller du président de l’Union internationale des avocats Barreau de Côte d’Ivoire, Me Joachim Bilé-Aka, a quant à lui confié ” toutes ses condoléances et sa compassion au barreau de Port-au-Prince et à tous les avocats haïtiens. La loi et la volonté des barbares et des obscurantistes ne prévaudront jamais.”

Source:| Le Nouvelliste

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=95026

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *