Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » ​Détenus cherchent emploi

​Détenus cherchent emploi

​Détenus cherchent emploi
Tahiti, le 9 mars 2024 – Formés à l’atelier Bois du centre de détention de Tatutu depuis plusieurs mois, sept hommes actuellement détenus se sont entretenus vendredi avec plusieurs entrepreneurs de Tahiti. Une session de job dating qui vise à préparer leur sortie en obtenant un emploi dans le domaine de la menuiserie.

Ils ont joué le jeu. Plusieurs entrepreneurs spécialisés dans le domaine de la construction ou de la menuiserie se sont rendus, vendredi matin, au centre de détention de Tatutu pour s’entretenir avec sept détenus qui ont été formés à l’atelier Bois de la prison. Pour ces hommes, amenés à sortir prochainement, l’enjeu était de taille puisqu’il s’agissait d’obtenir un emploi dans un domaine dans lequel ils peuvent désormais se prévaloir d’une certification. À l’image de Teva, qui était incarcéré en Nouvelle-Calédonie et qui a demandé son transfert à Tatutu afin de suivre cette formation. 
 
Tel que l’explique Mickael Lucas, le responsable du travail, de la formation professionnelle et des activités à Tatutu, cette formation a été mise en place car il y avait un “besoin à l’extérieur” et que l’établissement en avait“la possibilité sur le plan technique”. “L’intérêt de cette formation est de pouvoir travailler avec des partenaires, des entreprises, et faire connaître la prison et les personnes détenues à l’extérieur. Pour ces dernières, c’est une possibilité d’embauche, voire de création d’entreprises.”
 


“Seconde chance”
​Détenus cherchent emploi
Pour Mickael Lucas, la prévention de la récidive et la réinsertion constituent “l’essence même” de son métier, un travail qu’il exerce avec conviction. “Comme tout un chacun, lorsque l’on se présente devant une entreprise et que l’on est certifié, on a plus de chance d’obtenir un emploi si l’on est opérationnel tout de suite. Les personnes formées à l’atelier Bois vont pouvoir mettre en avant les compétences, certifications et diplômes acquis ici, au centre de détention, pour trouver un emploi à l’extérieur et se réinsérer. Je tiens à remercier les partenaires extérieurs qui viennent ici – qui jouent le jeu – et qui participent à ce processus de deuxième chance. Le Territoire nous aide aussi à mettre en place des projets concrets.”
 
Présent lors de cette session de job dating, le cogérant de la société A.D.N constructions, Vincent Gerber, constate que “beaucoup d’efforts ont été faits par ces menuisiers” : “C’est une belle expérience pour eux de pouvoir se réorienter sur ce métier du bois qui est en pleine expansion aujourd’hui à Tahiti. Nous soutenons ce projet de réinsertion de personnes qui sont dans le besoin. De plus, il est difficile de trouver des personnes qualifiées et motivées qui ont envie d’avancer.” Aucun a priori pour ce chef d’entreprise quant au fait d’engager d’anciens détenus : “Tout le monde a droit de faire une erreur et tout le monde a droit à une seconde chance. Ces hommes le prouvent en participant à cet atelier. Ils sont là de leur plein gré et c’est déjà très important. Ces personnes sont là car elles ont envie d’être là et pour l’entreprise, cette motivation est intéressante.”
 


Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Source : https://www.tahiti-infos.com/​Detenus-cherchent-emploi_a222697.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

Tahiti-infos
Tahiti-infos
Le journal d’informations et d’actualités de la Polynésie française. Les nouvelles de Tahiti et ses îles, un agenda, des petites annonces, des commentaires, des vidéos, un forum et un regard sur l’actualité du Pacifique, de la métropole du monde. Egalement une partie magazine: environnement, santé, people, nouvelles-technologies, et insolites.
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande