Développent du tourisme dans la région : le modèle mexicain à suivre

Plusieurs pays de la région Amérique Latine et des Caraïbes continuent de mettre l’emphase sur le secteur du tourisme avec des investissements de taille. Comme nous l’avons indiqué hier à cette rubrique, le tourisme reçoit seulement 0.13% des aides publiques au développement. Donc, il n’y a pas assez de fonds, en provenance des bailleurs, destiné à ce secteur. C’est la raison pour laquelle les pays de la région s’organisent à effectuer des investissements internes au niveau du tourisme avec bien sur des partenariats public/privé…bref pour mieux se positionner sur la scène régionale. Voyons ce matin le cas du Mexique.

En effet, au lancement de la 39e édition de l’événement Tianguis Touristique 2014, qui se déroule du 6 au 9 mai à Cancun au Mexique, le président mexicain, Enrique Peña Nieto, a annoncé que son gouvernement fera des investissements de l’ordre de 13,82 milliards de dollars dans l’infrastructure touristique sur une période de 6 ans (2012-2018). Ces investissements, selon le numero 1 du Mexique, devraient permettre au pays de devenir le plus rapidement possible une puissance mondiale dans ce secteur.

« Le Mexique a tout ce qu’il faut pour s’imposer comme une puissance touristique mondiale », A affirmé le président mexicain.

Devant des représentants d’agences de voyages à travers le monde, des entrepreneurs du secteur touristique, et des autorités politiques Peña Nieto a souligné le potentiel du Mexique de par sa situation géographique , sa beauté naturelle et son patrimoine culturel et historique .

» Aujourd’hui, le Mexique est la deuxième destination touristique en Amérique qui reçoit plus de touristes et est le seul pays d’Amérique latine parmi les 25 pays les plus visités au monde » A-t-il dit.

Il a expliqué que le tourisme est l’une des pierres angulaires de son programme de promotion du développement des infrastructures à travers trois stratégies sectorielles spécifiques. La première est d’améliorer les principales destinations touristiques avec des plages et des centres de réadaptation coloniales ainsi que d’un programme pour soutenir les « villes magiques » qui atteindraient le chiffre de 100 de ces endroits à travers le pays.

La seconde stratégie est de créer de nouveaux emplois avec le développement de projets de construction de patrimoine mésoaméricain, durables, des centres de congrès et de 20 nouveaux parcs publics dans les plages mexicaines.

Enfin, la troisième stratégie sera la modernisation des ports et aéroports pour les rendre plus attractif pour les gens qui arrivent.

Peña Nieto a rappelé qu’en 2013, le Mexique a reçu 23,7 millions de touristes internationaux, ce qui a engendré des revenus de plus de 13,8 milliards de dollars. Donc l’économie mexicaine a gagné en 2013 à peu près 582 dollars de chaque touriste qui rentre dans le pays. En Haïti pour à peu près 900 000 touristes, nous avons empoché environ 200 millions selon les chiffres du Ministère du Tourisme. Ce qui voudrait dire notre économie gagne un revenu moyen de 222 dollars de chaque touriste au cours de l’année 2013.

Bref, on n’a pas la prétention ni l’intention de comparer Haïti au Mexique. D’ailleurs le Mexique est la 11eme économie mondiale avec un PIB en PPA un peu moins que 2000 milliards, soit 250 fois plus riche qu’Haïti. Néanmoins, on peut apprendre de leur modèle. C’est intéressant et encourageant de voir de grandes avancées dans la construction de nouveaux hôtels et restaurants en Haïti, et voir des chiffres très positifs en termes d’arrivées touristiques en 2013 par rapport à 2012. Cependant, pour maintenir une croissance durable au niveau de ce secteur et devenir compétitif nous devons investir dans les infrastructures touristique, tels les parc de loisirs‎, monument‎, musée‎, route touristique‎, sentier de randonnée‎, aménagement des plages, village de vacances‎ et autres sites d’attraction et des facilites de transport.

Comme le Mexique qui rêve de dominer le tourisme mondiale, nous pouvons également nous fixer comme objectif de devenir une puissance touristique dans la Caraïbes, une destination de choix, compétitive comme les Bahamas, la République dominicaine, la Jamaïque et la Barbade.

Chiffre pour aujourd’hui : 950, 000

En 2013 selon les chiffres officiels du Ministère du Tourisme, Haïti avait accueilli 950, 000 touristes dont plus de 2/3 étaient des touristes de croisières.

Etzer EMILE, M.B.A

Radio Vision 2000

etzeremile@gmail.com

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/developpent-du-tourisme-dans-la-region-le-modele-mexicain-a-suivre/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires