Différentes poches de tensions à Port-au-Prince et en province, après l’entrée en vigueur, ce 10 décembre 2021, de la hausse des prix du carburant en Haïti

Différentes poches de tensions à Port-au-Prince et en province, après l’entrée en vigueur, ce 10 décembre 2021, de la hausse des prix du carburant en Haïti

Différentes poches de tensions sont signalées, ce vendredi 10 décembre 2021, dans plusieurs quartiers dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, ainsi que dans plusieurs villes en province (Saint-Marc / Artibonite, Mirebalais / Plateau central, Petit-Goâve / Ouest, entre autres), après l’entrée en vigueur de la hausse des prix du carburant dans les pompes, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Des barricades, faites de pneus usagés enflammés, de tessons de bouteilles, de grosses pierres et de détritus, sont remarquées, tôt dans la matinée de ce 10 decembre 2021, en divers endroits, notamment à Pétionville (municipalité à l’est de la capitale), à Delmas (municipalité au nord-est de Port-au-Prince) et à l’avenue John Brown, communément appelée « Lalue ».

Un véhicule a été mis au travers de la route, au niveau de Delmas 33, perturbant la circulation automobile.

La route est également bloquée au niveau de Pèlerin 5, non loin de la résidence de l’ancien président de facto, Jovenel Moïse, assassiné le mercredi 7 juillet 2021.




Des barricades de pneus usagés enflammés, des véhicules et des branches d’arbres sont installés dans la zone, où la circulation automobile est totalement paralysée.

Une partie de la route nationale No. 1 est également paralysée, dans la zone de Saint-Marc (à environ 87 km au nord de la capitale), où d’autres actions de protestations sont aussi projetées pour le lundi 13 décembre 2021, ainsi qu’une partie de la route nationale No. 2, du côté de Petit-Goâve (à 68 km au sud de Port-au-Prince).

Ces mouvements de protestations visent à forcer le premier ministre de facto, Ariel Henry, à faire retrait de la décision d’augmenter les prix des produits pétroliers sur le marché national en Haïti.

Les nouveaux tarifs à la hausse du carburant, annoncés dans l’après-midi du mardi 7 décembre 2021, par le gouvernement sont entrés en vigueur, ce vendredi 10 décembre 2021.

Le gallon de gazoline est ainsi passé de 201.00 à 250.00 gourdes (soit une augmentation de 24.38%), le diesel de 169.00 à 353.00 gourdes (109%) et le kérosène de 163.00 à 352.00 gourdes (115.95%).

Les prix des transports en commun ne subiront aucun ajustement, étant donné qu’il n’y a pas eu une augmentation significative de la gazoline, a souligné le Ministère des affaires sociales et du travail (Mast).

Plusieurs organisations syndicales, qui ont désapprouvé la hausse des prix du carburant, ont appelé la population à se soulever.

De grandes émeutes, qui se sont produites les vendredi 6 et samedi 7 juillet 2018, dans le pays, avaient contraint le premier ministre d’alors, Jack Guy Lafontant, à démissionner le samedi 14 juillet 2018, suite à une tentative d’augmenter les prix des produits pétroliers à la pompe.

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=98972

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *