Digicel justifie la hausse des frais sur les retraits de Moncash

Le PDG de Digicel Haïti , M. Marteen Bouthe, assure que l’inflation est à la base de la hausse des tarifs des retraits sur Moncash.
Seuls les retraits sont concernés par cette hausse explique M. Bouthe faisant valoir que la compagnie ne pouvait plus différer cet ajustement.

Une grande partie des transactions, dont les transferts de compte à compte, sont toujours gratuits, a laissé entendre M. Bouthe étonné de la colère des clients en dépit de la campagne d’explication.

Il dit comprendre les revendications des clients mais fait remarquer que le tarif est toujours compétitif par rapport aux autres maisons de transfert.

Pour lui cet ajustement est incontournable en raison de la forte détérioration de la situation économique.
L’ajustement doit garantir la pérennité du produit, ajoute t-il.

Le PDG de la Digicel fait remarquer que les produits alimentaires ont enregistré une hausse de 15% tandis que l’ajustement est de 3% en ce qui trait au secteur des télécommunications.

Il rappelle que Moncash n’est pas un produit de transfert mais un portefeuille électronique.

Intervenant au journal du matin de radio Métropole, M. Bouthe à indiqué que l’ajustement ne constitue pas un changement radical promettant de continuer à expliquer aux clients la nécessité de l’ajustement.

Le portefeuille électronique Moncash à enregistré une hausse du nombre d’utilisateurs au cours des derniers mois.
Les transferts de compte à compte ont connu une hausse exponentiel, confirme M. Bouthe révélant que 95% des transactions sont en dessous de 4 000 gourdes.

 

 

 

 

Source: radio Métropole Haïti

Source : https://radiotelevision2000.com/home/?p=98484

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *