Accueil » Réunion » Réunion actualités » Disparition de Naïl Mahamadaly : La présidente de la Région Ile-de-France rend hommage au Réunionnais

Disparition de Naïl Mahamadaly : La présidente de la Région Ile-de-France rend hommage au Réunionnais

Naïl Mahamadaly, greffé du cœur, a perdu la vie brutalement dans la nuit de vendredi à samedi. Le Réunionnais de 23 ans était chargé de mission à la Région Ile-de-France où il s’occupait de l’organisation des Jeux olympiques. Un hommage lui a été rendu ce mardi par la présidente. “Il avait le cœur d’un bénévole. Certes son cœur était peut-être fragile mais il battait avec une immense générosité. Ce don de soi alors qu’on est soi-même en sursis est une leçon pour nous tous”, a exprimé Valérie Pécresse.

Disparition de Naïl Mahamadaly : La présidente de la Région Ile-de-France rend hommage au Réunionnais
Nous publions ci-dessous le discours d’hommage de la présidente de la Région Ile de France :

Mesdames et messieurs, mes amis,
Chère Chamila, Cher Djouzar, Chère Sophia,
C’est avec une infinie tristesse que je vous reçois. C’est aussi avec un sentiment d’inachevé et d’injustice que nous nous sommes rassemblés en mémoire de Naïl Mahamadaly. Un jeune homme qui avait l’avenir pour lui. Il avait 23 ans.

Nous sommes là, décontenancés, en souvenir de sa vie, en souvenir de son amitié, de son intelligence pétillante, en souvenir de son large sourire qui semblait plus fort que la mort. Nous sommes là pour ses parents, sa famille et ses proches dont le chagrin dépasse mes mots.

Je veux pourtant leur dire qu’ils ne sont pas seuls. Leur douleur est inconsolable, insupportable, mais qu’ils sachent qu’ils ont ici des amis pour partager leur peine. Des amis qui, parce qu’ils ont connu Naïl, porteront sa mémoire vivante. Le jour de sa mort, le message a parcouru tous nos téléphones, comme un éclair. Tous les témoignages convergeaient : nous venions de perdre un garçon formidable, talentueux, unanimement apprécié et aimé.

Certains d’entre nous connaissaient ses problèmes cardiaques. Naïl les assumait avec un courage et une élégance exceptionnelle. L’épreuve avait forgé en lui une grande maturité qui est rare à cet âge. 

Parce qu’il savait les risques qui pesaient sur lui, il avait décidé de positiver la vie comme pour braver le destin. Tout en lui respirait la gentillesse, la bienveillance, le goût des autres. Il n’avait – m’a-t-on dit – pas peur de la mort ; et nous, nous pensions que la vie serait toujours plus puissante… Mais la nouvelle est tombée : Naïl nous a quittés. Et nous avons dû mal à penser qu’aujourd’hui, dans nos bureaux, sa place est désormais vide.

Naïl avait fait des études brillantes. Tous ses proches parlent d’un esprit curieux et lumineux. Après un Bac scientifique obtenu au Lycée Privé Levavasseur de la Réunion, Naïl est récompensé par un Double Bachelor en Sciences Politiques et Relations Internationales (Niveau : Mention Très-Bien).

Puis ce sera un Master 1 en Sciences Politiques et Affaires Publiques. Puis, en 2022/ 2023 : cap sur un Management des Affaires Publiques & des Institutions.

Parallèlement à ses études, Naïl avait commencé comme stagiaire au sein de l’exécutif du Conseil régional d’Île-de-France. Et depuis septembre 2022, il était Chargé de mission au sein de la Direction des Sports, des Loisirs et de la Citoyenneté.

Avant cela, il avait fait ses armes au Centre Paris Anim’ Point du Jour. Et avant cela encore, il fut stagiaire auprès du Directeur de campagne pour la Droite Sociale Réunionnaise. Derrière cet engagement universitaire et professionnel, il y avait une passion directrice : Naïl aimait la Politique, il croyait en elle, il voyait en elle la possibilité de changer les choses.

A l’évidence, Naïl avait le sens du service public et la volonté d’être utile aux autres. Il avait le cœur d’un bénévole. Certes son cœur était peut-être fragile mais il battait avec une immense générosité. Ce don de soi alors qu’on est soi-même en sursis est une leçon pour nous tous.

Je veux dire à sa famille et je pense à sa grand-mère chérie et à son frère Rayan restés à la Réunion, dire à vous tous ici ses proches toute ma peine et mon affection. Dire à ses parents Chamila et Djouzar qu’ils peuvent être fiers d’avoir donné à leur fils l’éducation qui a fait de lui un homme droit, un homme bien tout simplement. Nous sommes bouleversés par cette disparition soudaine. Naïl nous a quittés, mais il ne quittera pas nos souvenirs. Permettez-moi de conclure cet hommage avec les mots d’Henri Scott Holland, le théologien et écrivain britannique : « Ne pleurez pas si vous m’aimez. Je suis seulement passée dans la pièce à côté. Je suis moi, vous êtes vous. Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours. Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serai-je hors de votre pensée, Simplement parce que je suis hors de votre vue. Je vous attends, je ne suis pas loin. »

Valérie PÉCRESSE


www.zinfos974.com

Source : https://www.zinfos974.com/Disparition-de-Nail-Mahamadaly-La-presidente-de-la-Region-Ile-de-France-rend-hommage-au-Reunionnais_a194465.html

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

zinfos974
zinfos974
Le journal d’information de l’ile de La Réunion, qui oze, gratuit, interactif, l’info 974
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande