Accueil » Mayotte » Mayotte actualités » Doujani : un suspect arrêté après avoir visé une voiture de police

Doujani : un suspect arrêté après avoir visé une voiture de police

Après les événements de ce matin au collège de Doujani qui ont occasionné de la casse, un homme a été interpellé.

Ce matin au collège de Doujani, les élèves ont laissé exploser leur colère. Dans la foulée, on apprenait qu’un véhicule des sapeurs-pompiers avait été caillassé et avait une vitre brisée, occasionnant la colère du SDIS de Mayotte. L’affaire n’est toujours pas terminée puisqu’un suspect a été interpellé pour avoir caillassé un véhicule de police. Des dommages matériels sont à déplorer sur la voiture de la police municipale.

Vers 8h30, des bandes de jeunes se seraient mêlées à la fête. Elles ne se sont pas privées pour caillasser à tout va. Le véhicule des pompiers, venu prendre en charge un enseignant, doit faire demi-tour. Les jeunes veulent bloquer la nationale, mais les services de médiation les en empêchent.

Un important dispositif déployé à Doujani

Ainsi, 12 membres de la brigade d’intervention étaient présents. Mais aussi 5 policiers municipaux, 3 agents de la BAC et quelques autres. Les effectifs des forces de l’ordre ne se servent pas de leurs armes, selon leurs dires. Mais l’un des jeunes tire une grenade lacrymogène, qui atterrit sur la voiture de la police municipale. Il a été interpellé après la dispersion de la foule.

L’article Doujani : un suspect arrêté après avoir visé une voiture de police est apparu en premier sur L'info KWEZI.

Source : http://www.linfokwezi.fr/doujani-caillassage-police-suspect-arrete/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

Linfo KWEZI
Linfo KWEZI
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande