Accueil » Mayotte » Mayotte actualités » Education nationale : la grand-messe des nouveaux

Education nationale : la grand-messe des nouveaux

Le traditionnel séminaire d’accueil des personnels de l’éducation nationale arrivés pour cette rentrée à Mayotte s’est tenu ce samedi matin au collège de Dembéni. Et parmi les nouveaux, la vice-recteur mais aussi le préfet venu présenter sa feuille de route.

Lors du séminaire de rentrée de vice-rectorat, ce samedi matin à Mayotte

Lors du séminaire de rentrée de vice-rectorat, ce samedi matin à Mayotte

« Vous avez fait le plus facile », commençait Nathalie Costantini, la nouvelle vice-recteur de Mayotte en s’adressant aux petits nouveaux. « Il reste maintenant à construire ensemble un vrai projet éducatif pour faire en sorte que les élèves mahorais poursuivent leur formation le plus loin possible et s’engagent dans la société. »
C’est la tradition à chaque rentrée. Le séminaire de l’éducation nationale rassemble les nouveaux personnels de l’éducation nationale sous l’atrium du collège de Dembéni.

L’événement avait lieu ce samedi matin et c’était un peu les nouveaux parlent aux nouveaux : madame le vice-recteur n’est en effet en poste que depuis quelques semaines. Face à elle, 280 enseignants du 2nd degré, 81 professeurs de écoles, 17 personnels de direction, 18 personnels du vice-rectorat et un inspecteur de circonscription.
Cet accueil ne concernait que les titulaires, les contractuels ayant déjà été accueillis en début d’année scolaire avec remise d’un guide administratif et pédagogique à la clé. Ils seraient 657 selon les syndicats, uniquement dans le 2nd degré.

Une autre échelle de temps

Pour sa première rentrée mahoraise, Nathalie Costantini a déjà compris quelques uns des défis auxquels les enseignants sont confrontés. Elle ne retenait ce samedi matin que la notion d’immédiateté qui est la véritable échelle temporelle de Mayotte. « Il faut aider les élèves à se projeter et leur permettre d’avancer dans leur parcours en état de prospective et pas seulement en réaction au présent. »

Le préfet Seymour Morsy, la vice-recteur Nathalie Costatini et le sénateur Thani Mohamed Soihili

Le préfet Seymour Morsy, la vice-recteur Nathalie Costatini et le sénateur Thani Mohamed Soihili

La vice-recteur reprend logiquement les grandes orientations de la politique nationale, mais prévient également qu’il faut faire avec les particularités mahoraises. Ses sept priorités : la maternelle, les rythmes scolaires, l’éducation prioritaire, la formation des personnels, les constructions scolaires (chaque année au moins un établissement doit sortir de terre, comme le collège de la Kwalé dont on attend la livraison pour janvier), l’orientation des élèves et la construction de futurs citoyens. Les enseignants ne sont pas seulement là pour transmettre des connaissances mais aussi pour faire de leurs élèves des adultes capables de s’engager, quelque chose « de fondamental qui ne se fera pas sans les parents. »

Parmi les "nouveaux", une tête déjà bien connue. Yann Durozad, ancien secrétaire départemental du SNES de retour à Mayotte

Parmi les « nouveaux », une tête déjà bien connue. Yann Durozad, ancien secrétaire départemental du SNES de retour à Mayotte

La construction d’un pays

Finalement, les enseignants qui ont choisi de venir à Mayotte doivent « être fiers de participer à la construction, à l’édification du système éducatif mahorais ».
« Vous n’êtes pas là en terre de mission mais dans un pays en construction », complétait le sénateur Thani Mohamed Soilihi qui leur présentait sans détour et sans tabou l’histoire de Mayotte et les défis du jeune département.

C’est, en fait, un panorama complet de Mayotte auquel ont eu droit les profs. Jacques Martial henry, vice-président du Conseil général, retraçait l’histoire de notre système scolaire et les retards que Mayotte tente de combler… parmi lesquels un système de transport public que l’on attend effectivement toujours.
Le procureur, Joël Garrigue, évoquait le droit, la citoyenneté et l’interculturalité, le Colonel de gendarmerie Jean Gouvart, la lutte contre la délinquance et les incivilités mais aussi l’état, réel et non fantasmé, des crimes et délits commis dans notre département.
Les médecins Héron Rougier et Gérard Javaudin, parlaient de santé, sans éluder la question des grossesses précoces. Enfin Claudine Pourier, chargée de mission au vice-rectorat, donnait des clés sur les risques naturels et cycloniques.

Un long chemin

Mais le plus nouveau de tous était le préfet de Mayotte, Seymour Morsy, arrivé depuis mardi seulement dans notre département. Sa feuille de route se veut courte pour être efficace : « l’accès à l’école pour tous, la lutte contre l’illettrisme (qui concerne 33% de la population) et enfin les constructions scolaires. »

Environ 400 personnes venues écouter la présentation du département et des enjeux de Mayotte

Environ 400 personnes venues écouter la présentation du département et des enjeux de Mayotte

Il livrait également un conseil, qui valait pour les enseignants comme pour le vice-rectorat dans son ensemble, pris dans le mouvement des rythmes scolaires : « Je ne suis là que depuis 3 jours mais j’ai déjà compris que la culture orale est essentielle. Vous pourrez écrire ce que vous voulez, si vous ne prenez pas la peine de l’expliquer, aux enfants, aux parents, c’est peine perdue. »

Mayotte a beaucoup changée relevait le préfet et c’est loin d’être fini. « Le chemin parcouru est énorme, le chemin qui reste est exponentiel », indiquait-t-il. Une seule conclusion s’impose comme une évidence aux nouveaux comme aux plus anciens : au travail !
RR
Le Journal de Mayotte

Source : http://lejournaldemayotte.com/une/education-nationale-la-grand-messe-des-nouveaux/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

lejournaldemayotte
lejournaldemayotte
Voir toutes les actus

La rédaction vous recommande