Accueil » Mayotte » Mayotte actualités » Élections législatives : Plusieurs élus appellent à voter Mansour Kamardine pour le bien de la loi Mayotte

Élections législatives : Plusieurs élus appellent à voter Mansour Kamardine pour le bien de la loi Mayotte

Ce mardi 2 juillet, le candidat au second tour des élections législatives dans la deuxième circonscription de Mayotte, Mansour Kamardine (Les Républicains), a tenu une conférence de presse, avec plusieurs élus venus en soutien. Face à l’opposante arrivée en tête au premier tour, Anchya Bamana (Rassemblement national), ils ont tenu à alerter sur les conséquences de l’arrivée du parti de Marine Le Pen à la tête de la circonscription.

« Nous ne construisons rien de grand avec les extrêmes, c’est au milieu que nous construisons des choses plus solides », a déclaré, ce mardi matin, le candidat à sa réélection Mansour Kamardine, député sortant en lice pour le second tour des élections législatives dans la deuxième circonscription de Mayotte, qui se déroulera ce dimanche 7 juillet. Face à lui, Anchya Bamana, la candidate investie du Rassemblement national (RN), est arrivée en tête du premier tour, ce dimanche 30 juin, avec 35,4% des voix contre 27,8% pour l’élu sortant des Républicains (LR).

Il semble que, face à ce score, Mansour Kamardine a souhaité alerter la population mahoraise sur une potentielle arrivée du parti d’extrême-droite à la tête de la circonscription du Sud. Ce mardi 2 juillet, il a convoqué une conférence de presse, accompagné de plusieurs soutiens demandant à faire fi des différences politiques. Ils s’ajoutent aux soutiens exprimés aussi par d’autres candidats au premier tour, Madi-Boinamani Madi Mari, Daniel Martial Henry et Kira Bacar Adacolo, ainsi que du maire de Chiconi, Mohamadi Madi Ousseni, qui ont tous pris position pour le député sortant.

La loi Mayotte en jeu

« [Le RN] est un parti connu pour sa xénophobie, ses relents de racisme. Mayotte, ce n’est pas ça. Nous avons notre identité, de fortes revendications, mais la politique du rejet par le racisme est une limite que nous ne devons pas franchir », insiste le sénateur Thani Mohamed Soilihi (Renaissance), présent pour soutenir le candidat LR. Au-delà de ce rappel, les élus présents pour soutenir sa candidature insistent sur la continuité du travail sur les projets de loi Mayotte, qui selon eux, sera mis en grande difficulté avec un changement de député.

« Depuis deux ans, un travail important a été engagé par les parlementaires, qu’il convient de continuer. Le message a été compris dans la première circonscription avec l’élection d’Estelle Youssouffa dès le premier tour. Nous invitons l’ensemble des électeurs du Sud à faire de même, pour que les deux députés qui ont commencé le travail puissent continuer », enjoint Ambdilwahedou Soumaïla, maire LR de Mamoudzou, qui dirige la campagne du candidat LR avec le maire de Sada, Houssamoudine Abdallah. « Nous devons tous voter pour Mansour Kamardine, dimanche prochain, pour finir le travail entamé il y a des années », donne pour consigne l’édile sadois.

« Nous avons commencé un travail important sur la loi Mayotte, [qui] a besoin de représentants prêts à travailler, à battre le fer. […] Suite à cette dissolution, nous avons besoin de personnes au taquet. […] C’est pour cela que je suis ici aux côtés de Mansour Kamardine, […] il est prêt, il n’a pas besoin d’être formé », justifie le sénateur Thani. Le président du conseil départemental de Mayotte, Ben Issa Ousseni (LR), était également présent pour appuyer la candidature du député sortant. « Je souhaite que le travail [entamé sur la loi Mayotte] soit mené au bout, avec des gens qui connaissent déjà les rouages », demande celui qui estime que ce n’est pas « le moment de changer » de députés.

Rappelant les autres volets des projets de loi Mayotte, notamment la sécurité, le développement des infrastructures, arriver à la convergence sociale, ajuster les statuts et compétences du conseil départemental, Mansour Kamardine assure qu’il y a « un besoin de voix fortes, qui ne tremblent pas pour ces projets de loi. Je peux être ce représentant-là ».

« Le RN n’acceptera pas la fin du titre de séjour territorialisé »

Ben Issa Ousseni avance également que le RN n’a pas réellement les intérêts de Mayotte à cœur, en citant notamment les contestations du parti dans l’Hexagone lorsque des migrants délogés du stade de Cavani y ont été envoyés. « Je ne crois pas que les députés RN accepteront la fin du titre de séjour territorialisé », analyse-t-il, alors que cette abrogation était la mesure phare voulue par les manifestants en début d’année 2024.

« Quand on proteste contre 350 personnes relevant de l’asile, ils n’accepteront pas la fin du titre de séjour territorialisé », affirme Mansour Kamardine, qui rappelle que les titres de séjours concernent 120.000 personnes sur l’île. Il rappelle également la réaction du RN à l’annonce de la fin du droit du sol à Mayotte, à savoir que le parti s’est emparé de cette mesure pour avancer vouloir la généraliser à l’ensemble du territoire national. « Mais l’urgence, c’est Mayotte », appuie le candidat LR. Le sénateur Thani Mohamed Soilihi alerte également sur ce qu’il considère comme un parti qui se sert du territoire mahorais : « le RN se paye des slogans sur Mayotte, mais nous nous essayons. Le RN n’essaye même pas, car ce qui lui importe, c’est d’utiliser Mayotte pour faire oublier son véritable ADN ».

D’autres soutiens pour le candidat LR

D’autres personnalités politiques mahoraises ont tenu à prendre position pour le candidat Mansour Kamardine, à l’image du sénateur Saïd Omar Oili, qui a déclaré par communiqué de presse appeler « les électeurs de la deuxième circonscription de Mayotte à voter au deuxièmetour dimanche prochain pour le député sortant Mansour Kamardine », afin de battre la candidate du Rassemblement national. De son côté, le député européen de La France Insoumise, Younous Omarjee, adversaire politique de longue date du Sadois, a déclaré : « Dans la deuxième circonscription de Mayotte, pas une voix pour le Rassemblement national ! Quelles que soient nos divergences, je reconnais en Mansour Kamardine un défenseur infatigable et intransigeant de son île, aussi bien à l’Assemblée nationale qu’auprès des députés européens. Et j’appelle à unir les voix sur sa candidature ».

L’article Élections législatives : Plusieurs élus appellent à voter Mansour Kamardine pour le bien de la loi Mayotte est apparu en premier sur Mayotte Hebdo.

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

mayottehebdo
mayottehebdo
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande