Éphéméride du jour,…17 avril 1961, Décès de Jacques Stéphen Alexis, écrivain, homme politique et médecin haïtien

Ephéméride du Jour

17 avril 1961 Décès de Jacques Stéphen Alexis, écrivain, homme politique et médecin haïtien

Descendant du père de l’Indépendance d’Haïti Jean-Jacques Dessalines et fils du diplomate, journaliste et romancier Stéphen Alexis, auteur du Nègre masqué (1933). Son père est nommé dans les années 1920 à l’Ambassade d’Haïti à Paris (puis à la Société des Nations avant l’Ambassade de Londres), où Jacques suit ses études au Collège Stanislas de Paris. De retour en Haïti dans les années 1930, il poursuit sa formation au Collège des Frères de l’Instruction Chrétienne Saint-Louis-de-Gonzague de Port-au-Prince. Ses études secondaires terminées, il entame des études universitaires à la Faculté de Médecine de Port-au-Prince.

Il commence à écrire et dès 18 ans entre en littérature par un essai très remarqué à propos du poète haïtien Hamilton Garoute. À l’issue de ses études il s’engage dans une carrière littéraire et collabore à de nombreuses revues, dont les Cahiers d’Haïti puis dirige Le Caducée. Il fait alors la connaissance de Jacques Roumain, auteur du roman classique Gouverneurs de la Rosée.

Il fonde La Ruche, journal d’opposition et cheval de bataille de la « Révolution de 1946″ (dont il est un leader étudiant en Haïti), qui aboutit à la chute du Président Lescot. Sorti de prison, son diplôme de Docteur en Médecine en poche et contraint à l’exil, il part pour Paris.

À Paris il se spécialise en neurologie à l’Hôpital Necker/Les Enfants malades et épouse Françoise Montes en 1949. Sa fille Florence verra le jour en mars 1951. C’est là qu’il commence la rédaction de son premier et plus célèbre roman : Compère Général Soleil.

En 1956, il participe au « Premier Congrès des écrivains et artistes noirs » réunis dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne où il développe, au nom des artistes et intellectuels haïtiens, une contribution intitulée « Du Réalisme Merveilleux des Haïtiens ».

Débarqué clandestinement en avril 1961 sur la côte nord-ouest d’Haït, trahi, il est exécuté et enseveli sur place avec ses compagnons.

Plus qu’un brillant neurologue, un intellectuel articulé et un romancier accompli, Jacques Stéphen Alexis fut avant tout un humaniste fervent, un résistant et militant fortement engagé dans le débat social, esthétique, politique et anticolonial de son époque. Il demeure un écrivain majeur de la littérature caribéenne et haïtienne, constamment enseigné et étudié à l’Université en France, en Afrique francophone et aux États-Unis. Son œuvre, traduite dans une vingtaine de langues, centrale dans la littérature caribéenne du XXe siècle, est régulièrement rééditée par les Editions Gallimard en collection de poche « L’Imaginaire ».

————————————————————————————

Aujourd’hui, 17 avril 2015

107ème jours de l’année, 16ème semaine de l’année

258 jours avant la fin de l’année

————————————————————————————-

JOURNEES NATIONALES

Fête nationale du Cambodge

——————————————————————————

JOURNEES INTERNATIONALES

Journée Mondiale de l’hémophilie

Chaque année, le 17 avril, l’Association Française des Hémophiles (AFH) célèbre la Journée Mondiale de l’Hémophilie, avec pour objectifs de sensibiliser un large public aux réalités d’une maladie peu connue et de mobiliser le plus grand nombre en faveur de l’intégration des patients. Cette journée correspond à la date de naissance, en 1926, de Frank Schnabel, québécois, fondateur de la Fédération Mondiale de l’Hémophilie et a été consacrée comme date de la Journée Mondiale.

Ce qu’en dit la science

L’hémophilie est une maladie hémorragique héréditaire due au déficit d’une protéine de coagulation, habituellement présente dans le plasma. Elle se transmet de façon héréditaire de père en fille et de mère en fils.

Son incidence est de 1 à 2 pour 10 000 naissances mâles (environ 5000 hémophiles en France). La personne hémophile manque d’un élément qui participe à la formation d’un caillot solide dans le processus de coagulation (facteur VIII pour l’hémophilie A ou facteur IX pour l’hémophilie B). Elle ne saigne pas plus qu’une autre, mais plus longtemps car l’hémostase n’est pas complète et le caillot ne « tient » pas. Selon la localisation de l’hémorragie (externe, interne, intramusculaire profonde, intra-articulaire), l’hémostase doit être assistée par l’injection d’une dose suffisante du médicament anti hémophilique habituel, aussi longtemps que la cicatrisation n’est pas assurée durablement.

L’hémophilie et l’avenir ?

La forme majeure de l’hémophilie touche en France près de 5000 personnes. En prenant en compte les formes les plus sévères de la maladie de Willebrand, très proche de l’hémophilie, et les autres maladies de la coagulation, on estime en France à 15 000 le nombre de personnes affectées par un processus de coagulation défaillant.

L’existence de traitements de plus en plus sophistiqués et l’amélioration des conditions de vie des patients qui l’accompagne ne doivent pas masquer la persistance de réelles contraintes : des traitements aux modes d’administration parfois complexes (intraveineuses) et une fragilité naturelle nécessitant une attention soutenue.

http://www.journee-mondiale.com/68/journee-mondiale-de-l-hemophilie.htm

Journée Mondiale des luttes paysannes

Le 17 avril 1996, dix-neuf paysans du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre du Brésil (MST) étaient assassinés par des tueurs à la solde de grands propriétaires terriens. Ce massacre a eu lieu alors que Via campesina se réunissait au Mexique. En mémoire de cette tuerie, les membres de Via Campesina ont déclaré le 17 avril Journée mondiale des luttes paysannes. Partout dans le monde, les paysans – qui forment plus de la moitié de la population de la terre -sont touchés par le rouleau compresseur de la globalisation des échanges économiques et culturels. Les luttes paysannes concernent autant le droit à la terre que le droit à la transmission des semences. Dans plusieurs régions du monde, les luttes paysannes sont réprimées dans le sang et font des centaines de victimes annuellement. Plusieurs meurent sous les balles, mais autant se suicident, acculés à la faillite et à la misère par les propriétaires fonciers, les multinationales de l’agroalimentaire et des biotechnologies et des gouvernements complices.

Chaque année, le 17 avril est une occasion de sensibiliser la population aux luttes des paysannes d’ailleurs et d’ici.

Via Campesina est un mouvement international qui coordonne les luttes de plus de 70 organisations de paysannes, de travailleurs agricoles, de femmes rurales, de communautés indigènes provenant des cinq continents. Via Campesina est un mouvement indépendant de toute organisation politique, économique ou religieuse. Elle est composée par des organisations nationales ou régionales dont l’autonomie est respectée. L’organisation fut créée en 1993 en Belgique et elle a défini ses grandes orientations en 1996, au Mexique. Le secrétariat international est situé au Honduras. Via Campesina poursuit les objectifs suivants : accroître le pouvoir de négociation des paysans dans leur pays respectifs et améliorer leurs conditions de vie ; favoriser la participation des femmes à l’organisation politique, sociale et économique ; défendre la souveraineté alimentaire et la propriété collective des semences ; élaborer des solutions sur les enjeux des réformes agraires, des biotechnologies, du commerce international et de la protection de l’environnement. www.viacampesina.org

L’exemple Québecois

Au Québec, le syndicat agricole Union paysanne cherche depuis 2001 à faire renverser le monopole syndical que détient l’Union des producteurs agricoles (UPA). Le Québec est le seul pays industrialisé où la loi impose un monopole dans la représentation des agriculteurs. L’Union paysanne fait la promotion d’un modèle agricole fondé trois grands principes :

Une agriculture paysanne à échelle humaine, aux cultures diversifiées, qui respecte l’environnement et qui produit des aliments de qualité.

L’occupation des campagnes par les paysannes, les citoyennes et les entreprises de transformation alimentaire. La solution du repeuplement des campagnes passe par le retour des emplois agricoles et de la petite transformation alimentaire, dans une logique de terroirs et de qualité alimentaire.

L’inclusion des agriculteurs et des consommatrices dans un syndicat « citoyen » qui considère le modèle agricole comme un choix de société. L’Union paysanne est membre de Via Campesina.

http://www.journee-mondiale.com/69/journee-mondiale-des-luttes-paysannes.htm

SAMEDI 18 AVRIL

Journée mondiale des radio amateurs

Même si les nouveaux moyens de communications issus du monde numérique ont un peu fait pâlir l’image du radio amateurisme, les radio amateurs ont leur journée mondiale. Chaque 18 avril, on célèbre en effet l’anniversaire de la création de l’IARU (International Amateur Radio Union) qui remonte à 1925.

Un moyen de communication à part entière

L’univers des radio-amateurs est aujourd’hui assez mal connu du grand public qui les a tantôt assimilés à des Cibistes avant de les oublier totalement. Rendons-leur justice et espérons que cette journée incitera les uns aux autres à mieux se documenter sur cette discipline de communication à part entière.

http://www.journee-mondiale.com/411/journee-mondiale-des-radio-amateurs.htm

Journée internationale des monuments et des sites

En 1982, l’UNESCO a désigné le 18 avril comme étant la Journée internationale des monuments et des sites.

Chaque année, un thème est choisi pour soutenir cette célébration et orienter les diverses manifestations et la promotion du patrimoine culturel à travers le monde.

En 2012, le thème retenu était Le patrimoine mondial. La convention du patrimoine mondial a été lancée en 1972 et nous célébrons donc son 40° anniversaire !

Patrimoine de l’éducation

En 2013, le thème proposé est celui du Patrimoine de l’éducation sous toutes ses formes : écoles, centres de formation techniques, académies, collèges, campus universitaires, …

Le but de cette journée internationale est d’explorer le patrimoine culturel de l’humanité sous ses différentes formes et encourager les communautés locales à prendre conscience de l’importance de leur patrimoine culturel.

Il est difficile de choisir une illustration pour cette journée des monuments et des sites et, en choisissant la basilique de Saint Denis (France), nous assumons la subjectivité de notre choix !

http://www.journee-mondiale.com/269/journee-internationale-des-monuments-et-des-sites.htm

DIMANCHE 19 AVRIL

Journée Mondiale du cirque

Elle est célébrée chaque 3° samedi d’avril depuis 2009 et est déjà relayée dans au moins 36 pays. C’est la très sérieuse et très officielle « fédération mondiale du cirque » qui en est à l’origine.

Du haut de cette pyramide, bien plus de 40 cirques vous contemplent… à l’occasion de la Journée Mondiale 2014, la fédération lance un concours de pyramides et invite toutes les troupes et tous les cirques à réaliser la leur avant la date fatidique et la poster sur le site internet de la fédération.

Soutenons les métiers des cirques traditionnels

En France, le monde du cirque traditionnel a souhaité se saisir de l’occasion de cette journée pour promouvoir son métier et plus particulièrement les numéros faisant intervenir des animaux. Ils luttent en cela contre une tendance récente qui voudrait éradiquer les animaux des cirques. Imaginez un peu un cirque sans chevaux, sans otaries et sans lions… autant rester à la maison !

http://www.journee-mondiale.com/381/journee-mondiale-du-cirque.htm

——————————————————————————

UN FAIT A RETENIR

1492 Le roi Ferdinand d’Espagne décide de financer l’expédition de Christophe Colomb à travers l’océan Atlantique.

Après moultes hésitations, Isabelle et Ferdinand décident de soutenir Colomb dans l’espoir de damer le pion aux Portugais et de conclure en beauté la Reconquista et lui accordent le titre très prestigieux d’Amiral, d’ordinaire réservé à un membre de la famille royale. Le titre concerne toutes les terres et les îles à découvrir, donnant au navigateur le droit d’y exercer la justice et d’y percevoir l’impôt au nom des Rois. La générosité des souverains s’explique par leur euphorie après leur conquête de Grenade… et par la quasi-certitude que l’explorateur ne reviendra jamais de son voyage

————————————————————————————-

HAITI

17 Avril

1825 Ordonnance de Charles X reconnaissant l’Indépendance d’Haiti :

En échange de la reconnaissance, cette ordonnance prévoyait le paiement d’une indemnité par Haïti. En effet, l’article 2 se lisait ainsi :

« Les habitants actuels de la partie française de Saint Domingue verseront à la caisse fédérale des dépôts et consignations de France, en cinq termes égaux, d’année en année, le premier échéant au 31 décembre 1825, la somme de cent cinquante millions de francs, destinée à dédommager les anciens colons qui réclameront une indemnité. »

18 Avril

1807 Loi créant la première force de police :

19 Avril

1944 Amendements à la Constitution de 1935.

—————————————————————————-–

La Pensée du Jour

« Quand tu es heureux, regarde au plus profond de toi. Tu verras que seul ce qui t’apporte de la peine, t’apporte aussi de la joie. Quand tu es triste, regarde à nouveau dans ton cœur, et tu verras que tu pleures ce qui te rendait heureux. »

Kahlil Gibran

——————————————————————————PRENOM DU JOUR

SAINT ANICET mais aussi Wanda…

Originaire de Syrie, succédant à Pie Ier, il devint le onzième pape en 155

Les Anicet sont volontaires et émotifs

Leur couleur : le jaune et leur chiffre : le 7

————————————————————————————

Aujourd’hui

Vendredi 17 Avril 2015 Dernier Quartier

Samedi 18 Avril 2015 Nouvelle Lune

L’Ere des Béliers, comprise entre le 21 mars et le 19 avril

——————————————————————————

LE CULTUREL CHEZ NOUS

Misty Jean « Se ou mwen vle »

Pour découvrir la musique de Misty Jean « Se ou mwen vle », cliquez dans notre site, sur le lien

https://www.youtube.com/watch?v=Q0Gl2m170s0

Née en février 1983 en Haïti, elle connaît ses premières expériences sur scène, des l’âge de trois ans avec Mme. Lynn William Rouzier qui lui enseigne la danse. Elle débute dans la chanson à l’âge de sept ans dans des concours amateurs de chant avec Paul Villefranche. Dès lors sa passion pour la musique ira en s’accroissant. Sa maman étant actrice, elle profite de chaque occasion pour améliorer ses performances artistiques. Au collège Roger Anglade ou elle fait ses études secondaires, elle est nommée soliste de la chorale et devient du coup une célébrité du quartier.

en 1998, elle participe a « la soirée magique de la guitare » avec le pianiste très connu Raoul Denis Jr. et les frères Widmaier.

en 1999, elle représente la société de téléphone mobile haïtienne « Haitel » qui l’a choisit comme mannequin pour son affiche publicitaire.

Au cours du mois de février 2001, elle s’envole pour l’île de Saint Martin pour représenter Haïti à l’élection de miss de la caraïbe en présence de vingt deux pays participants. Le 21 février, elle remporte le premier prix du meilleur talent et est couronnée « Miss West Indies ».

Le 27 mai 2001, au Ritz Kinam à Petion-ville, à la soirée « Femme » de Yole Ferose, elle chante en compagnie d’Orlane et d’Emeline Michel.

On la retrouve aussi sur l’album « Caribbean Escape » de Raoul Denis Jr. dans lequel elle chante le titre « Caresse Mwen ».

En février 2002, elle est couronnée « Miss de la francophonie » à Port-Au-Prince en présence du maire de Pointe-à-pitre. En mars 2002, elle part pour les États-Unis, ou elle s’installe pour continuer ses études dans le domaine de la musique.

En mars 2003, elle participe à la soirée « la nuit des divas » a Miami.

Le 13 avril 2003, elle est couronnée reine du carnaval à Miami au « Greater Miami Mardi Gras ».

En 2006, elle se produit au Kola Note à Montréal avec Patrick Andrey, Jim Rama et Elie Lapointe démontrant ainsi qu’elle est à l’aise sur scène même accompagnée d’icones de la musique antillaise.

Jusqu’au 19 avril elle participe à la 1eme édition de Festi Amélie à Jérémie, sous le theme : Vive la culture au féminin.

Il s’agit d’une initiative innovante visant à valoriser l’œuvre artistique des femmes haïtiennes.

D’autres chanteuses de renom seront au rendez-vous : EUD, Darline Desca, Rutshelle Guillaume, Renette Désir, Tamara Suffren, Salina Charles, Ramelyne Chérilus, Claudia Barbara.

——————————————————————————

BIBLIOTHEQUE MONIQUE CALIXTE- Samedi 18 avril- 11H30AM-Entrée libre

Animation pour enfants

Écoute musicale. Petite histoire du jazz racontée aux enfants

————————————————————————

VERRETTES- Jusqu’au 19 avril

4eme édition de la foire du livre

Déroulé cette année sous le thème : La lecture est une fête perpétuelle.

Au programme : Conférences, vente-signature, expositions, ateliers de lecture, concert.

————————————————————————

JEREMIE- Jusqu’au 19 avril

1eme édition de Festi Amélie

Il s’agit d’une initiative innovante visant à valoriser l’œuvre artistique des femmes haïtiennes.

Des chanteuses de renom seront au rendez-vous, et gratifieront le public des pièces les plus exquises de leurs répertoires : Misty Jean, EUD, Darline Desca, Rutshelle Guillaume, Renette Désir, Tamara Suffren, Salina Charles, Ramelyne Chérilus, Claudia Barbara.

Un autobus identifié « Grand’ Anse tour » assurant le trajet Port-au-Prince/ Jérémie, sera disponible tous les jours, dans la matinée « aller-retour » afin de faciliter, à un prix très bas, le déplacement de ceux et celles qui aimeraient se rendre à Festi Amélie, pour non seulement encourager l’initiative, mais aussi supporter leurs artistes préférés

————————————————————————

IFH- Jusqu’au 20 avril

Appel à candidature

L’Institut français en Haïti et Ayiti Mizik lancent le programme « parrainage et workshop – jeunes talents 2015 » pour repérer une dizaine de musiciens prometteurs (auteurs et interprètes) par un jury composé de professionnels du secteur musical. Au programme : ateliers et stages de pratique instrumentale et vocale, coaching scénique, écriture musicale, musicologie et composition, dispensés par des artistes haïtiens et des musiciens internationaux.

Questions et contact : 2813 11 43 (du mardi au samedi, de 9h à 17h) ; inscription@institutfrancaishaiti.org

————————————————————————

FOKAL- Jusqu’au 28 avril-6H30

Exposition photographique : « Cazal, entre mémoires et oubli »

————————————————————————

CENTRE CULTUREL BRESIL HAITI- jusqu’au 30 avril 2015

Exposition des œuvres de l’artiste peintre Rénold Laurent, titre ABSTRACTION ET EXPRESSION.

———————————————————————————-

INSTITUT HAITIANO-AMERICAIN- Jusqu’au 8 mai 2015-5hPM

Exposition des œuvres de l’artiste peintre Franckétienne, baptisée LUMIERE NOIRE.

———————————————————————————-

Centre Pompidou- Paris- jusqu’au 18 mai 2015

Exposition des œuvres du peintre et plasticien français d’origine haïtienne Hervé Télémaque

Une exposition à découvrir absolument !

——————————————————————————

L’actualité du monde aujourd’hui

DANS LE MONDE

La Terre prépare sa défense contre la menace des astéroïdes

https://fr.news.yahoo.com/terre-prépare-défense-contre-menace-astéroïdes-173903608.html

La Lune serait née d’une collision entre la Terre et une planète

https://fr.news.yahoo.com/lune-serait-née-dune-collision-entre-terre-planète-172057165.html

BONJOUR SANTE

Ibuprofène, paracétamol.. Comment prendre des anti-douleur sans danger ?

https://fr.news.yahoo.com/ibuprofène-paracétamol-prendre-anti-douleur-danger-054226988.html

Détection de cancers : le chien meilleur que la machine… pour l’instant

https://fr.news.yahoo.com/détection-cancers-chien-meilleur-machine-linstant-170901951.html

—————————————————————————-–

L’actualité du monde, dans le passé

1521 Martin Luther comparaît devant la Diète de Worms

Martin Luther s’y rendit le 17 avril 1521. Sûr de son bon droit et malgré une bulle d’excommunication prononcée à son encontre, il refusa de se rétracter, fut mis au ban de l’Empire et ne dut son salut qu’à son protecteur, Frédéric de Saxe, qui l’enleva et le cacha plusieurs mois au château de la Wartbourg. C’était pourtant sans l’intention de rompre avec l’Eglise catholique qu’il avait affiché ses 95 propositions sur le portail de l’église de Wittenberg le 31 octobre 1517. Il n’était apparu alors à beaucoup que comme un réformateur scandalisé par l’abus des indulgences et le manque de rigueur morale de la Curie romaine.

1696 Décès de Marie de Rabutin-Chantal, femme de lettres.

Mme de Sévigné est décédée lors d’une visite qu’elle rendait à sa fille.

Sa fille qu’elle adore, est malade. Sa mère n’admet pas que les lois de la nature, qui voudraient qu’une mère meure avant sa fille, ne soient pas suivies, « c’est la règle et la raison, ma bonne, que je parte la première », elle s’épuise à la soigner. Elle le fait avec tant de soins que « la règle et la raison » sont respectées. Mme de Sévigné meurt et sa fille vivra neuf ans encore.

1790 Décès de Benjamin Franklin, Homme d’État, physicien et écrivain

Autodidacte, il a écrit à Londres « De la liberté et de la nécessité du plaisir et de la peine ». Puis il est revenu à Philadelphie fonder une imprimerie en 1730. Deux ans plus tard il publiait son célèbre « Poor Richard’s Almanach ». En 1727, il a créé la première bibliothèque publique des colonies, et en 1743 la Société philosophique américaine, qui est devenue l’Université de Pennsylvanie. Ses « Écrits sur l’électricité et la météorologie » nous apprennent qu’il a découvert avant Faraday le rôle des isolants dans les phénomènes électriques. Il est l’inventeur du calorifère et du paratonnerre.

Inventeur du paratonnerre.

Parapluie à l’épreuve des éclairs

Il a aussi inventé l’harmonica de verres « glass-harmonica »

Une des modes de l’époque dans le milieu des musiciens amateurs était de jouer sur des verres chantants. Franklin alla à l’un de ces concerts, dirigé par Richard Puckridge, et fut immédiatement stupéfié par la beauté aérienne du son. Il s’employa alors à améliorer cet instrument. Pour créer son premier harmonica, Franklin utilisa des verres de vin pour varier les hauteurs. Il en retira le pied et perça un trou au bas de chaque verre. Après avoir bouché le trou, il plaça les verres (du plus gros au plus petit) dans une broche horizontale soumise à une rotation. Les musiciens jouaient l’instrument en touchant avec leurs mains mouillées le bord des verres.

1851 Lancement du « Marco Polo »

Le clipper « Marco Polo » prend le large à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. Il fut utilisé pour transporter des immigrants entre l’Angleterre et l’Australie.

C’est le navire le plus rapide au monde, établissant des records de vitesse entre Livepool et l’Australie.

1911 Première voiture munie d’un démarreur

La première voiture munie d’un démarreur est livrée à la Cadillac Car Company. Le dispositif inventé par Charles Kettering repose sur le principe d’une charge de 24 volts provenant d’une batterie et servant à faire démarrer le moteur. Le fondateur de la compagnie passera une commande de 12 000 démarreurs pour les faire installer sur ses modèles Cadillac 1912.

La pénible et dangereuse manœuvre consistant à faire tourner une manivelle pour lancer le moteur maintenant éliminée, ces dames pourront désormais conduire une voiture en toute facilité.

1964 Lancement de la Ford Mustang

Ford présente officiellement la Mustang à la foire mondiale de New York. Le succès est immédiat : 100 000 voitures sont vendues en 100 jours. Fruit d’une étude marketing, la Mustang a été concoctée par Lee Iacocca pour la génération du baby boom : voiture branchée, design glamour, modèle à la carte, etc. Elle sera immortalisée au cinéma en 1968 par le film « Bullitt », avec Steve Mc Queen. Depuis 1964, plus de sept millions de Ford Mustang ont été construites.

1970 Retour d’Apollo 13

Au soulagement général, Apollo XIII atteint les eaux du Pacifique en toute sécurité, au terme d’un voyage dans l’espace perturbé par de graves problèmes techniques. Le vaisseau avait quitté Cap Canaveral six jours plus tôt avec à son bord les astronautes James Lovell, John Swigert et Fred Haise. Le 13 avril survenait l’explosion d’un des réservoirs d’oxygène liquide, privant les occupants d’un approvisionnement normal d’oxygène, d’électricité, d’eau et de lumière. Apollo XIII a contourné la lune sans se poser sur notre satellite avant d’entreprendre un pénible voyage de retour.

2008 Décès d’Aimé Césaire

Le poète martiniquais Aimé Césaire, qui était hospitalisé depuis le 9 avril à Fort-de-France pour des problèmes cardiaques, décède à l’âge de 94 ans : ancien maire de Fort-de-France, chantre de la négritude et figure tutélaire de la politique martiniquaise, Aimé Césaire a été député de Martinique pendant près de 50 ans ; homme politique, écrivain, penseur, Aimé Césaire incarnait à lui seul plus d’un demi-siècle de l’histoire de la Martinique.

Recherches : Nadeige CAJUSTE

Sources : 366jours.free.fr / sudouest.fr / lessignets.fr / fr.news.yahoo.com / alterpresse.org /

haiti-reference.com/haitilibre.com/isere-annuaire.com / http://fr.wikipedia.org /

http://www.haiticulture.ch / http://www.ephemeride.com / http://www.magicmaman.com/prenom/,adelphe,2006200,10968.asp /

http://www.hellocoton.fr / http://expressorion.com / www.lodace.net / http://www.labougeotte.fr / http://moretta.over-blog.com /

http://www.aufeminin.com / http://www.un.org/fr/events/ / www.biography.com

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/ephemeride-du-jour17-avril-1961-deces-de-jacques-stephen-alexis-ecrivain-homme-politique-et-medecin-haitien/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires