Accueil » Tahiti » Tahiti actualités » Gouvernement Brotherson: pas de remaniement ministériel…au sens propre!

Gouvernement Brotherson: pas de remaniement ministériel…au sens propre!

De retour d’une mission éreintante à Singapour, quinze jours durant, le président du Pays, Moetai Brotherson, était l’invité de Radio 1 mardi matin. Et comme d’habitude, il a réponse à tout.

Que ce soit sur l’objet de son déplacement à Singapour – petit pays de 6 millions d’habitants couvrant une superficie deux fois moindre que celle de Tahiti, de quoi tomber en adoration – ou bien sur les (nombreuses) questions qui fâchent, le chef de l’exécutif local ne se démonte jamais. Il aurait même tendance à vous la faire à l’envers. Avec le sourire et l’essouflement qui va avec.

Sur la loi fiscale annulée par le Conseil d’Etat, par exemple, Moetai Brotherson a redit que c’est plus sur la forme et non sur le fond que le jugement a été prononcé. Raison de plus pour ne quasiment rien changer au texte, exception faite de quelques amendements qui seront sortis du chapeau lors d’une prochaine séance à l’assemblée, histoire quand même de calmer les ardeurs de quelques professions sensibles. Autrement dit, son « grand argentier » n’est nullement responsable de ce bug budgétaire.

La « dream-team » n’a rien à craindre

S’agissant d’un éventuel remaniement, c’est la même rengaine: circulez, il n’y a rien à voir ! Celles et ceux qui s’attendaient à voir des têtes finir au fond de la panière en osier, risquent d’être déçus. En effet, s’il est bien prévu quelques ajustements de portefeuilles ministériels pour le premier anniversaire de la mandature, mi-mai, en revanche, la « dream team » devrait être reconduite à l’identique. Les Tevaiti, Nahema, Vannina, Cédric et autre Jordy peuvent dormir sur leurs deux oreilles…et continuer d’apprendre à gouverner le fenua.

Il y a bien les cas Teua Temaru et Christian Wang Sang qui défraient la chronique, pas encore judiciaire…mais là encore Moetai Brotherson trouve les arguments qu’il faut. Pour la première, c’est son épouse dont il ne peut se passer, même en voyage à l’extérieur. Et puis, elle a un cerveau, a avoué son mari. Quand au second, le fils de son ex-compagne mais qu’il aime beaucoup, ce n’est certainement pas un emploi fictif. Qui plus est, il aurait toutes compétences requises pour occuper les fonctions qui sont les siennes aujourd’hui. Pas d’explications en revanche sur son changement de poste au sein du ministère de la jeunesse et des Sports, de chef de cabinet à conseiller technique en charge des JO?

Le Club Med et Accor de retour ?

Même auto-satisfaction sur sa mission singapourienne au cours de laquelle il aura multiplié les rendez-vous, entretiens, visites et autres prises de contact tant avec les officiels qu’avec de possibles investisseurs. Quatre vingt-cinq en tout et pour tout en quinze jours. Quant à y trouver quelque chose de concret, nous restons sur notre faim. Seule annonce faite par le président, en charge du Tourisme, c’est que les groupes Club Med et Accor sont bientôt de retour dans nos îles et ils devraient se manifester lors de prochains appels à manifestation d’intérêt (AMI).

Enfin, lors de cet entretien avec la journaliste Caroline Perdrix, il a été beaucoup question de transport aérien entre Singapore airlines qui voudrait relier Tahiti mais qui ne peut pas faute d’avions disponibles; Air Tahiti Nui à qui la concurrence fait de plus en plus de mal et Air Moana au bord du gouffre financier pour lequel le président à clairement dit que son soutien avait atteint ses limites. Aussi, seule porte de sortie pour le nouveau venu dans le transport aérien inter-insulaire: l’ouverture de son capital à d’autres investisseurs.

 

 

Loading

The post Gouvernement Brotherson: pas de remaniement ministériel…au sens propre! first appeared on Tahitinews.co.

Source : https://www.tahitinews.co/gouvernement-brotherson-pas-de-remaniement-ministeriel-au-sens-propre/#utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=gouvernement-brotherson-pas-de-remaniement-ministeriel-au-sens-propre

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

tahitinews
tahitinews
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande