Grande mobilisation de l’opposition

Plusieurs milliers de personnes ont pris part dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans plusieurs villes de province à de grandes manifestations anti gouvernementales ce jeudi 17 octobre 2019.

Le leader de Pitit Dessalines, Moïse Jean Charles, était à la tête d’une des branches de la manifestation qui est parti du champ de mars pour rejoindre la route de l’aéroport. Accompagné de quelques dizaines de personnes, l’ex sénateur Jean Charles a assuré qu’il entendait se diriger devant l’ambassade américaine pour délivrer un message.

Les leaders de l’opposition pressent les membres de la communauté internationale à lâcher le président Jovenel Moïse.

Les militants d’une autre branche de la manifestation, venue de Cité Soleil, ont arpenté les rues de Delmas. Les manifestations ont été réalisées à l’initiative de l’opposition qui entend maintenir la pression sur le chef de l’état, Jovenel Moïse.

Jojo mélé, Jojo entravé, ont scandé les manifestants sur l’avenue Martin Luther King à la mi journée. Ces manifestants étaient plutôt calmes. Des femmes dansaient au rythme d’un DJ qui assurait l’animation de la foule.

Toutefois à Léogane des manifestants violents ont incendié la radio Excel, appartenant au député Jean Wilson Hypolithe. Ils ont également attaqué à coups de jets de pierres un sous commissariat.

Source:radio Métropole Haïti

Source : http://radiotelevision2000.com/home/?p=91858

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *