Accueil » Guadeloupe » Guadeloupe Actu » Guadeloupe. ICC. Basse-Terre désormais capitale culturelle du Sud

Guadeloupe. ICC. Basse-Terre désormais capitale culturelle du Sud

Guadeloupe. ICC. Basse-Terre désormais Capitale culturelle du Sud ?

Guadeloupe. ICC. Basse-Terre désormais Capitale culturelle du Sud ?

4/5

Basse-Terre. Capitale. Lundi 29 avril 2024. CCN. « Patrimoines en lumière », c’est le titre choisi pour la 1ère édition du festival de Basse-Terre qui se tient du 2 au 5 mai sur les nombreux sites de la capitale. Demandez le programme.

Pour retrouver les traces d’un événement culturel dans la capitale, il faut remonter à des années lumières. C’était au temps de la mandature de Jérôme Clery et donc au milieu des années 70, quand le philosophe Laurent Farrugia était alors le grand patron de la culture à Basse-Terre. La Maison de Jeunes et de la Culture existait encore et Farrugia avait créé de toutes pièces un festival plus artisanal que culturel. Depuis, les différents maires qui ont été aux affaires, que ce soit Lucette Michaux Chevry, Guy Georges, Marie-Luce Penchard, ils n’ont pas vraiment “fait” dans le culturel. C’est d’ailleurs sous la mandature de Jérôme Cléry que se construit une salle de 300 places qui deviendra plus tard “L’Auditorium Jérôme Cléry”.

En 1996, L’Artchipel Scène nationale de la Guadeloupe, s’installe et devient alors pour Basse-Terre “the place to be” au niveau culturel. On peut penser que ce monument de la culture a alors “vampirisé” toutes les manifestations culturelles de la Capitale. Ce n’est qu’une hypothèse. Car LMC qui a été tantôt présidente du Conseil Général, ministre de la francophonie, et Présidente de Région, avait les moyens nécessaires pour initier un événement culturel de qualité à Basse-Terre.

C’est donc André Atallah, après avoir remis un peu d’ordre dans le budget de la ville qui prend cette belle initiative.

Ce 1er festival où tout est gratuit, ne devrait qu’aider la capitale à reprendre un peu de son rayonnement. Pourquoi ?

Cet événement festif devrait concerner progressivement tout le sud Basse-Terrien, car d’un point de vue culturel et événementiel, il faut l’admettre, il ne se passe pas grand-chose, à Basse-Terre en dehors de jours gras.

Il n’y a que Vieux-Habitants avec son Nwèl Kakadô qui fait recette dans le sud. Saint Claude, Gourbeyre, Trois Rivières et Baillif sont culturellement très silencieuses.

Avec ce 1er rendez-vous culturel annuel, la capitale pose le pied dans le monde des industries culturelles créative (ICC). Un événement qui fera date, car les artistes et créateurs du Sud cesseront de répéter à longueur de saison : “pani ayen bastè”. Ce Festival #1 ouvrira on peut l’espérer, de très larges perspectives.

Festival de Basse-Terre 2024 Guadeloupe

festival de Basse-Terre 2024 Guadeloupe

L’article Guadeloupe. ICC. Basse-Terre désormais capitale culturelle du Sud est apparu en premier sur CCN – Caraib Creole News.

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

caraibcreolenews
caraibcreolenews
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande