Accueil » Guadeloupe » Guadeloupe Actu » Guadeloupe. Législatives : Victoire de l’abstention. Députés en ballotage. RN encore présent. ANG ne décolle pas. La classe politique est-elle perdue ?

Guadeloupe. Législatives : Victoire de l’abstention. Députés en ballotage. RN encore présent. ANG ne décolle pas. La classe politique est-elle perdue ?

Guadeloupe. Législatives : Victoire de l’abstention. Députés en ballotage. RN encore présent. ANG ne décolle pas. La classe politique est-elle perdue ?

Guadeloupe. Législatives : Victoire de l’abstention. Députés en ballotage. RN encore présent. ANG ne décolle pas. La classe politique est-elle perdue ?

4/5

Le 1er tour des législatives a été à la hauteur des espérances avec plus de 66% d’abstention. Une fois de plus, le peuple guadeloupéen a boudé les urnes coloniales. Les 2 présidents des “collectivités majeures” qui ont voulu s’impliquer dans cette bataille, n’ont récolté que des déceptions. Les néo autonomistes de l’ANG n’ont pas réussi à convaincre. La classe politique en mode autiste ne semble toujours pas avoir compris que la Gwadloup doit choisir sa propre route, Mais sommes-nous prêts ?

Les 4 députés guadeloupéens ont été contraints à faire campagne pour assurer leur réélection. Ils sont tous au second tour. Ils sont 4 hommes pour les sortants et 2 femmes au second tour.

1ère circonscription, aux Abymes, Olivier Serva ex-socialiste, ex-macroniste, ex-GUSR a réussi avec 6675 suffrages à distancer largement son challenger Chantal Lerus. Cette dernière, bien que soutenue par le Maire des Abymes, une partie de la Frapp et le président de Région n’a pu totaliser que 2170 voix. Dans cette circonscription, et c’est à peine croyable et d’une immense gravité un afro-descendant (Tarius Royer) a osé faire campagne sous l’étiquette du RN !

L’ANG qui a rejoint le GUSR de Losbar en se positionnant sur l’Autonomie n’a recueilli que 862 voix, aux Abymes. Beaucoup moins que le RN.

A Marie Galante, l’ANG n’arrive pas à rassembler plus de 200.suffrages.

A Saint Louis par ex, qui est le fief de Wonal Selbonne, l’un des leaders de l’organisation, on ne compte que 21 voix. Si cette organisation souhaite un jour prendre pouvoir en Gwadloup : chimen la ke long

2ème circonscription : Christian Baptiste, le député sortant investi par le Nouveau Front Populaire Français, devance ses 13 autres adversaires et se retrouve au second tour face à un chef d’entreprise caucasien Laurent Petit qui défend les couleurs du RN. Aldo Blaise, qui semble proche du RN, a totalement raté son retour. Fort heureusement pour Christian Baptiste, le GUSR n’a pas eu la candidate souhaitée car le maire de Sainte Anne, Franck Baptiste frère du Député, est resté sourd aux appels de Guy Losbar. Le second tour pourrait être favorable au député sortant.

3ème circonscription. Des 4 députés sortants, c’est sans doute Max Mathiasin qui avait la plus rude tâche. Il devait affronter à la fois R. Tolassy figure de proue du RN, et l’un des experts et universitaire proche de Guy Losbar, le leader du groupe Soft : Fred Deshayes.

Max Mathiasin a réussi cette fois à devancer Tolassy au 1er tour et à éliminer le représentant du GUSR. Le RN qu’on disait bien implanté dans le Nord Basse-Terre (Ste Rose-Lamentin) semble avoir perdu un peu de sa présence. Cette faiblesse subite et inattendue, pose problème, car lors des récentes élections Européennes, Tolassy avait fait près de 35% de voix au 1er tour.

Mais pour cette élection, des élus de Pointe-Noire, Sainte-Rose, Deshaies et Baie-Mahault ont tous soutenu le député sortant. Mathiasin a donc pris une bonne avance sur le nouveau député européen qui a perdu son calme habituel lors d’un face à face sur canal 10. Comme pour Maxette Pirbakas (ex FN puis “Reconquête”) qui fut, avant R. Tolassy, député européenne d’extrême droite, la question du “vote ethnique” des indo-descendants a encore fait le tour des RS.

4ème circonscription. Bien avant le début de la campagne Elie Califer, le député sortant proche du PS donc Nouveau front populaire français, était donné gagnant dès le 1er tour ;

Mais la légère montée de la participation et la campagne très dynamique menée par Jenny Linon (GURS/Macroniste) a eu quelques effets positifs. D’abord parce que la jeune conseillère régionale abyssoise est omniprésente sur le terrain et sur les RS, au contraire de Jules Otto l’actuel maire PS de Vieux Habitants. Car en réalité derrière cette campagne pour les législatives, Jennifer Linon, n’a jamais caché qu’elle souhaitait en faire un test grandeur nature avant les municipales de 2026. Le résultat est très net. Dans sa commune, elle réussit à mobiliser 1013 voix soit 37% des votants. Un score qui a sans doute dû alerter sinon effrayer le maire en place. A Terre-de-Bas Jennifer Linon arrive même à devancer Califer de près d’une centaine de voix. A Capesterre BE commune où le maire n’est autre que JP Courtois lequel s’est beaucoup investi, Califer garde le maillot jaune. Les soutiens forts de Ary Chalus et de Guy Losbar n’ont donc pas suffi pour faire gagner J. Linon.

An final de konnt. Le second tour qui s’annonce ne devrait pas beaucoup changer les résultats du 1er tour, mais qu’importent les noms des vainqueurs. Le problème principal à la Gwadloup n’est pas cette élection. La France bascule dans l’extrême droite fasciste cela signifie que les ministres du néo gouvernement lepéniste seront dès le 7 juillet les nouveaux “maîtres” des dernières colonies françaises.

La classe politique qui court les yeux fermés qu’après des mandats a-t-elle vraiment conscience de la nouvelle donne ?

Guy Losbar par exemple, a annoncé vouloir créer un groupe de parlementaires “outremer”(lol) Pourquoi faire ? Comment le PCD de la Guadeloupe peut-il prétendre créer un tel groupe ? au nom de quoi ?

JP Nilor (NUPE/LFI) pourra-t-il s’allier avec le macroniste orphelin, D. Théophile, qui a voté pour le dégel du corps électoral de la Kanaly ?

Dans le camp des néo autonomistes, l’ANG qui a choisi QUE le combat électoral urbain se rend-il compte qu’il est entrain de se marginaliser au regard des autres partis du mouvement patriotique guadeloupéen ? Son parcours raté aux législatives ne peut en aucun cas lui donner la crédibilité nécessaire pour remporter des municipales en 2026.
Au-delà de ces 2 cas GUSR et ANG, c’est la classe politique toute entière qui doit enfin se réveiller et commencer à penser à un vrai projet pour la Guadeloupe.

4 nouveaux députés le 7 juillet est-ce suffisant pour remettre la Gwadloup debout ?

Danik I Zandwonis

daniknews2@gmail.com

L’article Guadeloupe. Législatives : Victoire de l’abstention. Députés en ballotage. RN encore présent. ANG ne décolle pas. La classe politique est-elle perdue ? est apparu en premier sur CCN – Caraib Creole News.

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Partager cet article

caraibcreolenews
caraibcreolenews
Voir toutes les actus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La rédaction vous recommande