Haïti-Carnaval : 2 morts, 453 blessés, 3 cas d’agressions sexuelles et une cinquantaine d’interpellations

Correspondance Exalus Mergenat

Gonaïves, [AlterPresse] — Deux morts, 453 blessés, pour la plupart légers, 3 cas d’agressions sexuelles et environ une cinquantaine de personnes interpellées, c’est le bilan officiel définitif diffusé en ce qui a trait à la sécurité durant le carnaval aux Gonaives (Artibonite / Nord).

Les festivités, qui ont eu lieu les dimanche 2, lundi 3 et mardi 4 mars 2014, ne se sont pas achevées sans heurts, selon le bilan définitif présenté par les autorités départementales.

Aucun cas de décès n’a été enregistré sur le parcours.

Cependant, un policier, Carroll Gerbier, qui devrait se rendre aux Gonaïves, pour participer au carnava,l a été tué le dimanche 2 mars 2014 dans un accident de circulation, survenu à Pinson, localité située dans la 1re section communale de Dessalines, sur la route nationale numéro un.

Une femme d’une trentaine d’années, qui aurait « trop bu », est décédée à l’hôpital, où elle a été transportée, selon les précisions fournies par le porte-parole départemental de la police nationale d’Haïti (Pnh), l’inspecteur Eddit Techler Sylvain.

Quarante-neuf personnes, dont un policier qui avait en sa possession une arme à feu – alors qu’il n’était pas en service , -ont été interpellées durant les 3 jours du carnaval.

Ces personnes ont été déférées au parquet du tribunal civil de première instance des Gonaives, qui a libéré certaines d’entre elles après avoir étudié leurs dossiers, indique le porte-parole départemental de la Pnh.

« Le port d’armes à feu a été interdit sur le parcours du carnaval, même pour les policiers », rappelle le porte-parole départemental de la Pnh dans l’Artibonite.

« Le policier est en liberté, mais son arme à feu ainsi que sa carte de police ont été confisquées. L’inspection générale de la Pnh décidera de son sort », ajoute l’inspecteur Sylvain.

Parmi les personnes, qui sont gardées à vue, figure un individu retenu pour tentative d’incendie de l’un des stands.

L’inspecteur Sylvain n’a pas donné de détail sur ce stand, que l’individu aurait tenté d’incendier.

Dans les postes de secours, mis en place, et les structures sanitaires de références de la ville, lire la suite sur alterpresse.org

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/haiti-carnaval-2-morts-453-blesses-3-cas-dagressions-sexuelles-et-une-cinquantaine-dinterpellations/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires