Haïti-Economie : Ralentissement des activités de transport public avec une grève sectorielle d’avertissement

P-au-P, 29 avril 2014 [AlterPresse] — Les véhicules de transport en commun se faisaient rares dans la matinée de ce mardi 29 avril 2014, dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, en raison d’une journée de grève d’avertissement lancée par des chauffeurs, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Sous les auspices de l’association des propriétaires et chauffeurs d’Haïti (Apch), cette grève a créé un ralentissement des activités dans divers endroits de la capitale.

A Tabarre, Carrefour Clercine et Gérald Bataille (périphérie nord-est), les véhicules de transport en commun étaient peu nombreux.

Quelques files de passagères et de passagers ont attendu, durant de longues heures, pour trouver des véhicules de transports publics dans plusieurs stations.

Les élèves se rendant à l‘école ont été beaucoup moins remarqués.

La grève des chauffeurs de transports publics coïncide avec deux mouvements de grève d’enseignantes et d’enseignants des écoles publiques, initiés respectivement les mercredi 23 et lundi 28 avril 2014.

La circulation automobile était au ralenti par endroits.

Vers 8:30 am locales (12:30 gmt), ce mardi 29 avril, la circulation automobile était difficile dans plusieurs zones, notamment à l’avenue Poupelard, Nazon et Delmas 33 (secteur nord-est de Port-au-Prince).

Plusieurs chauffeurs ont dû chercher et emprunter des raccourcis.

A Delmas 43, des jets de pierres, lancées par des individus non identifiés, ont été signalés à AlterPresse.

A Carrefour-Feuilles (sud-est), très peu d’élèves ont été remarqués sur le chemin de l’école.

Plusieurs passagères et passagers ont dû prendre d’autres moyens de transports, comme les taxis-motos.

A Portail Léogane (sud), des individus ont même forcé des passagers à descendre de certains véhicules de transport en commun, sous menace de briser les pare-brises.

Le lundi 28 avril 2014, une voiture a été incendiée, divers pare-brise brisés et plusieurs autres saccagées lors d’une manifestation d’une branche de l’opposition contre la politique du président Michel Martelly.

Dans la soirée, des rumeurs concernant une nouvelle journée de tensions ont circulé.

Des pneus usagés enflammés ont été érigés lire la suite sur alterpresse.org

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/haiti-economie-ralentissement-des-activites-de-transport-public-avec-une-greve-sectorielle-davertissement/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

A lire également