Haïti – Éducation : 757,063 candidats, s’apprêtent à passer les examens d’État

Source haitilibre.com

Selon Renan Michel, Directeur du Bureau national des examens d’État (BUNEXE), du 17 juin au 11 juillet, de la 6e année fondamentale à la philo, 757,063 candidats sont attendus cette année, aux épreuves officielles des examens d’État.

« Toutes les unités concernées sont mobilisées et les préparatifs vont bon train pour le déroulement des examens d’Etat qui vont sanctionner le cycle d’études de nos écoliers, a indiqué Denis Cadeau, Directeur Général du Ministère de l’Éducation qui a précisé que les fiches d’accès en salle d’examens, pour la 6e et la 9e année fondamentale, sont déjà imprimées et le processus de distribution est déjà en cours dans plusieurs départements.

Suivant les chiffres (provisoires) communiqués par le BUNEXE :

298 474 élèves de la 6e année fondamentale passeront les épreuves officielles du 17 au 18 juin ;
194 910 élèves de la 9e année fondamentale passeront les épreuves officielles du 24 au 26 juin ;
186 942 élèves passeront les épreuves du Baccalauréat première partie (Bac 1) du 30 juin au 3 juillet ;
76 737 élèves passeront les épreuves du Bac II du 7 au 11 juillet.

Ce calendrier prévu pour le déroulement des examens est maintenu, a confirmé Renan Michel qui a ajouté qu’il n’y aura pas de reprise pour les candidats de la 9e année fondamentale, contrairement aux annonces antérieures.

D’autre part, il a fait savoir que des cas de fraude ont été recensés, une fois de plus, dans le processus de validation des candidats. Si l’année dernière, le nombre d’écoles impliquées dans des manœuvres frauduleuses était de 267, il est passé cette année à 248. Alors que le nombre d’élèves fautifs, qui ne sont pas validés pour prendre part aux évaluations est passé de 526 l’année dernière à 528 cette année.

D’après le Directeur du BUNEXE, il s’agit d’élèves qui n’ont pas obtenu leur moyenne en seconde, dans un établissement et qui, en complicité avec un directeur d’un autre établissement scolaire, ont pu obtenir une moyenne supérieure leur permettant de monter en classe de Rétho « Ils n’ont malheureusement pas été validés. Donc, ils ne pourront pas participer aux examens. »

Le Ministère informe, que le port de l’uniforme, des écoles auxquelles sont issus les candidats, est désormais obligatoire dans les Centres d’examens. Cette mesure ne concerne pas les candidats qui vont composer librement au baccalauréat qui seront identifiés par la couleur de leur fiche d’accès aux salles d’examens, qui seront distinctes de celles des candidats qui ont régulièrement suivi leurs cours durant l’année académique.

Ecclésiaste Télémaque, le Directeur Générale adjoint du Ministère, rappelle lire la suite sur haitilibre.com

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/haiti-education-757063-candidats-sappretent-a-passer-les-examens-detat/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires