Haiti-éducation : l’unnoh invite le gouvernement à respecter ses engagements

Source hpnhaiti.com

L’Union Nationale des Normaliens haïtiens (Unnoh) a dénoncé le fait que le gouvernement n’a pas tenu sa promesse d’augmenter le salaire des enseignants après le vote du budget 2014-15. Le coordonateur de L’Unnoh, Josué Mérilien , condamne également ce qu’il appelle les actes d’agressions subis par des élèves du lycée des jeunes filles à Port-au –Prince par des policiers lors d’ une manifestation de l’opposition le 5 juin dernier.

Les enseignants des écoles publiques ont exprimé leur mécontentement après avoir constaté qu’ils n’ont pas reçu l’augmentation de salaire annoncée par le ministre de l’éducation nationale après le vote du budget 2014-2015, a rapporté le coordonateur de l’Unnoh, Josué Mérilien.

Les enseignants réclament un chèque supplementaire pour compléter leur salaire manquant et disent espérer que cela ne va plus se reproduire pour le mois de juin.

Ils menacent ainsi de boycotter la fin de l’année scolaire si les autorités ne répondent pas à leur revendication.

D’un autre côté , l’Unnoh dit déplorer également les actes d’agressions subis par des élèves du Lycée du cent-cinquantenaire ( Lycée des jeunes filles) à Port-au -Prince par les agents de l’ordre qui dispersaient une manifestation de l’opposition le 5 juin dernier à coups de gaz lacrymogène.

C’es genres d’actions sont inacceptables, a critiqué M. Mérilien invitant le Directeur Général de la PNH à passer des consignes aux policiers qui doivent éviter d’utiliser ces méthodes dans les espaces logeant des écoles, hôpitaux et universités.

L’organisation syndicale dénonce également lire la suite sur hpnhaiti.com

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/haiti-education-lunnoh-invite-le-gouvernement-a-respecter-ses-engagements/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires