Haïti-Environnement : Les arbres fruitiers, également objet du déboisement effréné à Fonds-Verrettes

Correspondance Ethzard Cassagnol

Fonds-Verrettes, 04 avril 2014 [AlterPresse] — Les arbres fruitiers sont en train de disparaître sous la pression des coupeurs de bois qui jouent de la machette, n’épargnant ni arbres forestiers ni arbres fruitiers, observe l’agence en ligne AlterPresse.

A Palmis Tanpe, localité de Fonds-Verrettes, il n’y a presque plus d’arbres.

Les rares, aperçus, ont échappé, pour l’instant, aux coupeurs de bois qui alimentent les activités de fabrication de chaux et de charbon.

« Les manguiers coupés ont des fleurs et des fruits. Les avocatiers et les citrus ne sont pas épargnés dans les coups de machettes pour la fabrication de la chaux et du charbon », explique un habitant de Palmis Tanpe.

Les arbres fruitiers et forestiers sont abattus pendant toute l’année, sans aucune intervention du côté des autorités locales.

« Les structures de conservation du sol sont détruites un peu partout à travers Fonds-Verrettes, avec une présence ponctuelle d’animaux d’élevage dans des pentes. Certains agriculteurs détruisent des structures de conservation de sol à la recherche des terres agricoles. Les cordons de pierres sont détruits continuellement », déplore Johannot Gustave, habitant de Palmis Tanpe.

Dans la soirée du dimanche 30 mars 2014, plusieurs arbres ont été abattus par des mains inconnues au cœur de Fonds-Verrettes, non loin du centre de santé de la commune géré par le ministère de la santé publique et de la population.

Parallèlement, depuis le début de l’année 2014, lire la suite sur alterpresse.org

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/haiti-environnement-les-arbres-fruitiers-egalement-objet-du-deboisement-effrene-a-fonds-verrettes/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires