Haïti/Etats-Unis : Le sénateur Antonio Chéramy qualifie d’acte d’intimidation l’annulation de son visa diplomatique

L’ambassade des États-Unis d’Amérique en Haïti aurait annulé le visa diplomatique du sénateur Antonio Chéramy.

Le parlementaire Chéramy assimile cette décision à un acte d’intimidation à son encontre, en raison de sa position contre la manière d’octroyer les visas à ses concitoyennes et concitoyens, ainsi que de son engagement en faveur de la population haïtienne, qui exige la démission de Jovenel Moïse de la présidence politique.

D’après les informations, recueillies par l’agence en ligne AlterPresse, Antonio Chéramy aurait fait savoir, à l’ambassade américaine, que, depuis qu’il s’est engagé dans la lutte avec la population, il n’est jamais allé aux Etats-Unis d’Amérique, quoiqu’il dispose d’un visa sur son passeport diplomatique du sénat de la république.

La manière d’obtenir les visas dans le pays, « c’est de la mafia organisée », dans la mesure où les ambassades amplifient les rendez-vous, en sachant, pertinemment, que la majorité des demandeuses et demandeurs perdent leurs temps, dénonçait le sénateur Antonio Chéramy, il y a deux mois.

Le chef de file du parti politique Pitit Desalinnes, Jean-Charles Moïse, avait confirmé, en décembre 2016, que son visa américain avait été révoqué par l’Ambassade américaine, tout en minimisant cet acte.

En 2015, l’opposant radical au régime du Parti haïtien tèt kale (Phtk), l’avocat Michel André, avait annoncé que le consulat américain avait annulé son visa, sans lui fournir aucune explication

 

SOURCE: APR

Source : http://radiotelevision2000.com/home/?p=92196

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *