Haïti-Expropriation : Me Céant se retire,donne plus d’un million de gourdes aux victimes

Source hpnhaiti.com

Le notaire et candidat aux prochaines présidentielles, Me Jean Henry, a confirmé officiellement, jeudi, son retrait du dossier d’indemnisation des expropriés du Centre-ville de Port-au-Prince. De plus, Me Céant en a profité pour remettre un chèque de plus d’1 million de gourdes aux victimes, pour les aider dans les démarches visant à trouver justice et réparation auprès de l’état Haïtien.

Me Céant a fait savoir qu’il a pris cette décision en raison de ses divergences avec l’Etat Haïtien qui n’a pas pris les dispositions nécessaires pour déplacer convenablement les victimes.

Le notaire dénonce le manque d’accompagnement et d’assistance de la part de l’état à l’endroit des victimes estimées à plus de 200.

Il rappelle qu’il n’avait rien à voir avec le processus de démolition des maisons au Centre-ville.

Par ailleurs, le notaire Céant en a profité pour remettre aux responsables de l’organisation des victimes des maisons détruites (organisasyon viktim kay kraze : OVKK) son premier honoraire qui s’élève à 1 million 963 milles 891 gourdes et 29 centimes.

Il assure que tous les chèques seront remis à l’association des victimes, en appui aux démarches qu’elle a entreprises pour trouver justice et réparation.

Le coordonnateur de l’association, Beausieux Abner, se réjouit du don fait par M. Céant. Il informe qu’avec ce fonds, l’association va notamment engager un cabinet d’avocat et faire l’acquisition d’un espace qui servira de bureaux à l’association.

Aussi, l’association aura à recevoir lire la suite sur hpnhaiti.com

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/haiti-expropriation-me-ceant-se-retiredonne-plus-dun-million-de-gourdes-aux-victimes/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires