Haïti : « l’évasion de plus de 300 prisonniers est très suspecte », selon le DG de la PNH

Source Texte et photo : Alix Laroche alix.l@hpnhaiti.com | hpnhaiti.com

Le directeur général de la PNH, Godson Orélus, visiblement embarrassé, a déploré l’évasion d’environ 300 détenus dont Clifford Brandt, lors d’une mutinerie éclatée, dimanche matin, à la prison civile de la Croix-des-Bouquets. Il intervenait, lundi, à une conférence de presse, aux côtés du ministre de la Justice, Jean Renel Sanon et du Secrétaire d’État à la Sécurité publique, Pierre Estanislas Cantave Neptune.

« Des kidnappeurs, des violeurs, des voleurs, des criminels, bref, des éléments très dangereux pour la sécurité publique sont en cavale. Alors que la police avait déployé tous les efforts nécessaires pour les capturer avant de les remettre aux autorités judicaires », regrette le directeur général de la PNH.

Selon le ministre de la Justice, Jean Renel Sanon, la mutinerie a éclaté au moment où des détenus en récréation ont attaqué le bureau du chef de poste pour s’emparer des armes qui s’y trouvaient. Ce qui a occasionné l’évasion de plus de 300 prisonniers.

Cependant, le ministre qui dit avoir l’habitude d’assister à des mutineries similaires dans le pays, a placé cette évasion dans un contexte pré-électoral, tout en promettant de capturer tous les évadés.

Le secrétaire d’État à la sécurité publique a, de son côté, rejeté, d’un revers de main, la thèse selon laquelle un commando aurait attaqué la prison afin de libérer des prisonniers.

Par ailleurs, les autorités ont annoncé les mesures suivantes :

-Une investigation est déjà ouverte par l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti, en vue de déterminer la responsabilité des policiers de l’APENA et de prendre les sanctions appropriées ;

– Un avis de recherche international est déjà lancé contre les évadés identifiés. Les autorités dominicaines, le US Marshall, l’Interpol et d’autres partenaires sont déjà mobilisés afin de collaborer aux efforts déployés par les autorités haïtiennes pour capturer les prisonniers en cavale ;

– Une récompense d’un million de gourdes est disponible pour toute citoyenne ou tout citoyen qui aurait fourni des informations pertinentes permettant d’arrêter le fugitif Clifford Brandt ;

– Un Task Force composé d’agents des unités spécialisées de la PNH est mis en place pour lire la suite sur hpnhaiti.com

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/haiti-levasion-de-plus-de-300-prisonniers-est-tres-suspecte-selon-le-dg-de-la-pnh/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires