Haïti-Politique : « Le parlement ne saurait être frappé de caducité », répondent des sénateurs à Jovenel Moïse

P-au-P, 13 janv. 2020 [AlterPresse] — « Le parlement existe et ne saurait être frappé de caducité, pour ouvrir la voie à la gouvernance autocratique par décrets », soulignent quatre sénateurs signataires d’une note , dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Cette position fait suite à la déclaration, « une faute intentionnelle », exprimant « une tendance autocratique et dictatoriale » ainsi qu’ « une forfaiture », ce 13 janvier 2020, du président Jovenel Moïse, qui dit constater « la (…)


Dépêches Source : https://www.alterpresse.org/spip.php?article25145

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *