Haïti-Sida : Marche symbolique à Pétionville

P-au-P, 1er déc. 2014 [AlterPresse] — A la veille de la journée mondiale (1erdécembre), consacrée à la sensibilisation sur la lutte contre le Syndrome immuno-déficitaire acquis (Sida), plus d’une centaine de jeunes, issus de plusieurs milieux, ont marché, le dimanche 30 novembre, sous l’égide de quatre organisations nationales et internationales, a observé AlterPresse.

« Arriver au niveau zéro : zéro nouvelle infection par le Vih, zéro discrimination et zéro décès lié au Sida » est le thème retenu pour l’année 2014.

La marche a démarré dans les locaux de l’établissement scolaire américain Union School, sur la route de Juvénat (Canapé vert), à Pétionville, pour s’acheminer à proximité de la place Saint-Pierre (Pétionville), où un stand a été aménagé par les organisateurs dans la perspective de délivrer un message symbolique.

Tout au long de cette marche, qui a failli se transformer en défilé carnavalesque, des jeunes ont scandé à l’unisson des slogans contre la maladie du Sida, à l’instar de mwen p ap bay, mwen p ap pran.

Sur les pancartes, étaient aussi inscrits Teke fren w pou Sida pa frennen w, Pou sa, m ap toujou met kapot ( « L’amour n’a pas de frontière, mais le Sida n’a qu’une frontière, c’est le préservatif. Savoir s’en servir, c’est déjà agir », en Français).

Les jeunes ont distribué des préservatifs à des milliers de personnes, curieux et passants, circulant dans l’aire de Pétionville.

De concert avec la Croix-Rouge haïtienne et le Ministère de la santé publique (Mspp), la fondation Caris – une organisation non-gouvernementale, impliquée dans les soins pour Orphelins et Enfants vulnérables, dont ceux infectés et affectés par le Vih-Sida – inscrit cette marche dans la perspective de sensibiliser le public, en général, sur le Vih/Sida et de favoriser une prise de conscience sur un sujet qui mérite de rester d’actualité.

« La violence récente, à l’égard des membres de la communauté homosexuelle, en est la triste preuve. Le silence n’est pas un luxe que nous pouvons nous permettre. Aujourd’hui, nous avons décidé de marcher en l’honneur de nos défunts et pour les milliers d’orphelins, et pour ceux qui continuent à se battre contre le Vih/Sida », argue la Dre. Sylvie Boisson, directrice des services de santé pédiatrique à la Fondation Caris en Haïti.

Il faut souligner la victoire lire la suite sur alterpresse.org

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/haiti-sida-marche-symbolique-a-petionville/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires