Haïti-Violence : Un mort et 5 arrestations dans l’Artibonite

Correspondance Exalus Mergenat

Gonaïves, 17 mars 2015 [AlterPresse] — Un membre de gang connu sous le nom de Jackson Prudent a été mortellement blessé par balle le vendredi 13 mars 2015 lors d’un échange de tirs avec les agents de l’Unité départementale de maintien de l’ordre (Udmo) à l’Estère (nord), informe la direction de la police de l’Artibonite.

L’incident s’est produit à Petit Berard, une localité située à Villars, 1re section communale de Marchand Dessalines dans le bas Artibonite.

La victime est accusée de kidnapping des passagers d’un autobus assurant le trajet Gonaïves/L’Estère, le mardi 10 mars 1015 dans la soirée, à Mandrin (entrée sud des Gonaïves).

« Lors d’une intervention policière chez lui, il a tiré sur les agents de la police nationale d’Haïti (Pnh) qui l’ont stoppé », selon le directeur départemental de la police de l’Artibonite, Berson Soljour, lors d’une conférence de presse.

Selon les informations, un autobus qui a laissé l’Estère en direction des Gonaïves avec au moins une dizaine de passagers a été contraint de s’arrêter en cours de route par deux individus armés qui étaient parmi les passagers.

Une fois arrêté, l’autobus a été encerclé par un groupe hommes armés à bord de motocyclettes qui attendaient à cet endroit, rapporte le directeur départemental de la police de l’Artibonite.

Les bandits ont intimé l’ordre aux chauffeurs et passagers de descendre de l’autobus et de se coucher par terre.

Deux hommes qui tentaient d’apporter leurs concours à ce moment, pensant que c’était un accident de circulation ont été blessés par balles par les malfrats.

Il s’agit de Saint-Phard Joseph, un hougan et Jacques Elie Servius. Ces deux hommes qui étaient eux aussi à bord d’une motocyclette ont été atteints respectivement au niveau de l’abdomen et la tête.

« Leur vie est hors danger », assure le directeur départemental de la police de l’Artibonite, Berson Soljour.

Après avoir rançonné les passagers, un des bandits a pris le contrôle du véhicule avec 4 passagers, laissant les autres attachés au sol.

Suivi par le groupe d’hommes armés qui sont membres du gang, le véhicule a été conduit jusqu’à Jean Denis, localité de Fosse Naboth ou Duvalon 2e section communale de Marchand Dessalines où ces 4 personnes ont été séquestrées.

Deux de ces otages qui sont Betty Julien 17 ans et Kelson André 34 ans ont été libérés contre rançon.

« Les familles de ces otages ont négocié avec les kidnappeurs à l’insu de la police », déclare le directeur départemental de la police.

« Les deux autres otages (…) ont retrouvé leur liberté grâce à la diligence des autorités policières, mais elles ont été violées par les kidnappeurs », déplore Berson Soljour, affirmant les avoir emmenées à l’hôpital Saint-Nicolas de Saint-Marc où elles ont été soignées.

Dans le cadre de l’enquête ouverte sur ce dossier, la police a procédé à l’arrestation de 5 individus.

Parmi ces individus, figure Esta Eliphène alias Estinel, un récidiviste qui a déjà lire la suite sur alterpresse.org

Source : http://radiovision2000haiti.net/public/haiti-violence-un-mort-et-5-arrestations-dans-lartibonite/

???? Détendez-vous !

Levez les pieds et laissez-nous faire le travail pour vous. Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités directement dans votre boîte de réception.

Nous ne vous enverrons jamais de spam ni ne partagerons votre adresse électronique.
Consultez notre politique de confidentialité.

Publications similaires