Hugo, le terrible

Hugo, le terrible

30 ans après le passage du cyclone Hugo, dans la nuit du 16 au 17 septembre, beaucoup se souviennent encore de la peur qu’ils ont ressentie et du traumatisme qu’il a laissé. Le soleil brillait durant la journée de ce 16 septembre 1989, en Guadeloupe. Il était difficile d’imaginer que quelques heures plus tard, des vents de plus de 200 km/h et des pluies soutenues allaient s’abattre sur l’archipel et tout emporter sur son passage. Retrouvez les témoignages de ceux qui l’ont vécu au fil des journées de ce lundi et mardi. Source : https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/environnement/hugo-le-terrible-551863.php

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *